La construction de la valeur en entrepreneuriat social : proposition d’un modèle pour la conception d’une valeur globale

par José Aramis Marin Pérez

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Christophe Schmitt.


  • Résumé

    Dans cette thèse nous nous intéressons à comprendre comment les entrepreneurs sociaux créent de la valeur. Notre objectif est de modéliser le processus de création de valeur que nous avons observé sur un projet de circuits courts à travers d’une méthodologie de recherche intervention. La sociologie de la traduction et l’analyse de discours ont été mobilisés pour rendre compte de la complexité dans la définition, la perception et le partage de la valeur du dit projet d’entreprise social. Nous voulons démontrer que la création de valeur dans l'entrepreneuriat social est un processus de traduction interactif, dynamique et complexe, parmi une multitude des visions et représentations sur la satisfaction des besoins, propres à chaque partie prenante, qui vont toucher ne pas seulement au domaine de la conception, réalisation et valorisation de l’activité économique, mais aussi leurs répercussions dans le domaine social et environnemental. Nous avons observé que les entrepreneurs sociaux construisent la valeur de leur projet en repérant un besoin social, ou en s’engageant dans une idéale de société, qu’ils vont incorporer à son échelle personnelle des valeurs, fruit d’un contexte et d’une histoire particulière. Cette appropriation va déterminer l’intentionnalité de leur action entrepreneuriale dont la pérennité dépendra du soutien du réseau et de la cohérence globale de l’organisation elle-même. Nous avons proposé donc, au niveau terrain l’amélioration d’un outil heuristique pour accompagner la création de valeur, et au niveau théorique un cadre pour comprendre l’agir des entrepreneurs et la perception de leurs parties prenantes

  • Titre traduit

    The Construction of Value in Social Entrepreneurship : a Model Proposition for Global Value Design


  • Résumé

    In this thesis, we are interested in understanding how social entrepreneurs create value. Our goal is to model the process of value creation that we observed on a short supply chain project through an action research methodology. The sociology of translation and discourse analysis have been used to take into account the complexity of the definition, the perception and the process of sharing the value of a social enterprise project. We want to demonstrate that value creation in social entrepreneurship is an interactive, dynamic and complex translation process. It takes into account a multitude of visions and representations on the satisfaction of the needs of each stakeholder that will affect not only the design and the implementation of economic activity, but also their social and environmental impact. We have observed that social entrepreneurs construct the value of their project by identifying a social need, or by committing themselves to a societal ideal that they will incorporate into their values on a personal scale. This adoption process will determine the intentionality of their entrepreneurial action, the sustainability of which will depend on the support of their network and the overall coherence of the organization itself. We therefore proposed, at the field level, the improvement of a heuristic tool to support value creation and, at the theoretical level, a framework for understanding social entrepreneurship based on the actions of entrepreneurs and the perception of their stakeholders


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.