Adopter quand on a une descendance biologique

par Pascale Leick

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Alain Trognon.

Soutenue le 11-09-2017

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de Ecole doctorale Stanislas (Nancy-Metz) , en partenariat avec Interpsy-ETIC (laboratoire) .

Le président du jury était Martine Batt.

Le jury était composé de Alain Trognon, Joëlle Lebreuilly, Agnès Salinas.

Les rapporteurs étaient Joëlle Lebreuilly, Agnès Salinas.


  • Résumé

    L’objectif de notre travail est d’explorer les jeux et les enjeux inter et intra familiaux significatifs qui ont conduit à l’acte d’adoption chez des couples ayant une descendance biologique. Nous tenterons de montrer en quoi l’importation d’un enfant issu d’une autre lignée est signifiante dans leur filiation, au regard de leurs romans familiaux respectifs. La population étudiée est constituée de cinq couples ayant des enfants biologiques au moment de l’adoption plénière d’un enfant venu « d’ailleurs ». Il s’agit d’une adoption internationale et donc visible, témoignant d’une rupture avec le biologique, puisque les enfants adoptés sont tous issus d’un pays d’Afrique Noire. L’objectif de ce travail de recherche se distingue des travaux décrits, dans la mesure où notre intérêt porte essentiellement sur l’appropriation de l’acte d’adopter, à la fois par le couple d’adoptants et par chacun des membres de ce couple. L’analyse discursive se situant au cœur de notre travail, c’est à travers le discours du couple, lors d’entretiens communs puis de chacun de ses membres dans le cadre d’entretiens individuels, que nous examinerons les raisons qui les amènent à souhaiter être parents d’un enfant de couleur. La démarche choisie est clinique et fondée sur l’analyse discursive.

  • Titre traduit

    Adopting when having a biological progeny


  • Résumé

    The aim of our work is to explore the significance of inter and intra-familial issues that have led to the act of adoption in couples with children of different biological descent. We will try to show how the adoption of a child from another lineage is significant in their filiation, in relation to their respective family romance. The studied population consists of five couples with biological children at the time of the adoption of a child coming from "elsewhere". The international adoption clearly shows a difference with their own biological offspring, since the adopted children are all from an African country and are of a different race. The aim of this research differs from other referenced work, insofar as our interest focuses on the act of adopting by both members of this couple. As discourse analysis is at the heart of our work, it is through the discourse of the couple, during joint interviews and then by each of its members in the context of individual interviews, that we examine the reasons that lead them to wish to be parents of a child of a different ethnicity. The chosen approach is clinical and based on discursive analysis.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-01-2019


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.