Qui aura sa vie comme butin ? : étude des oracles destinés aux personnages secondaires de Jr en écho avec leur mise en récit et de la mémoire du lecteur comme lieu de révélation

par Erwan Chauty

Thèse de doctorat en Théologie catholique

Sous la direction de Elena Di Pede et de Christoph Theobald.

Soutenue le 02-10-2017

à l'Université de Lorraine , dans le cadre de École doctorale Humanités Nouvelles - Fernand Braudel (Lorraine) , en partenariat avec ECRITURES - Centre de Recherche «écritures» - EA 3943 (laboratoire) , Ecritures - Centre lorrain de recherches interdisciplinaires dans les domaines des littératures- des cultures et de la théologie / Ecritures (laboratoire) et de Centre Sèvres (Paris) (Autre partenaire associé à la thèse) .

Le président du jury était Odile Flichy.

Le jury était composé de Elena Di Pede, Christoph Theobald, Jean-Daniel Macchi, Anthony Feneuil, Sylvie Patron.

Les rapporteurs étaient Jean-Daniel Macchi.


  • Résumé

    Cette thèse s’intéresse à la manière dont le livre de Jérémie (Jr) insère des oracles dans un récit ; pour cela, elle analyse les oracles destinés à cinq personnages secondaires en les resituant dans leur contexte narratif. Alors que les études diachroniques, majoritaires au xxe siècle, se révèlent insuffisantes pour rendre compte du sens de Jr dans son état final, cette recherche se situe dans le cadre des analyses synchroniques de ce livre, développées depuis quelques décennies. Avant d’aborder l’analyse proprement dite, deux préalables sont nécessaires, où se rencontrent théorie narrative, syntaxe hébraïque, et spécificités de Jr : l’étude des caractéristiques et des rapports entre la forme de la narration et celle du discours rapporté ; l’étude des différents types de personnages apparus au long de l’histoire de la littérature et des catégories adaptées à l’analyse de ceux de Jr. Sont alors étudiés les oracles destinés à Pashehour fils d’Immer, Eved-Mélek, Baruch, Guedalias, et Sédécias. L’effet-personnage manifeste rapidement sa limitation, et appelle à chercher ailleurs que dans la fable des réponses aux énigmesposées par la mise en récit. La découverte d’échos et résonances verbales entre des oracles précédents et la mise en récit des personnages permet de reconstruire la causalité des jugements divins exprimés dans les oracles. Ce résultat exégétique rencontre la catégorie théologique de la révélation, remettant en cause les paradigmes sur lesquels elle s’est construite tant aux débuts du christianisme qu’à Vatican ii. L’interprétation théologique des capacités acquises par le lecteur offre alors une nouvelle assise pour penser la révélation de la paternité de Dieu

  • Titre traduit

    Who shall have his life as a prize of war ? : a study of the oracles intented for the secondary characters of Jer echoing their narrativizing and of the reader’s memory as a place for revelation


  • Résumé

    This thesis is interested in how oracles are inserted in a narration in the book of Jeremiah (Jr) ; for this purpose the oracles destined to five secondary characters are analyzed by reframing them into their narrative context. Since the diachronic studies, which were the majority in the xxth century, cannot account for the meaning of the final stage of the text of Jr in a satisfying manner, this research takes part to the synchronic way of analyzing this book developed in the last decades. Before the intended analysis, two preambles must be studied, at the crossing of narrative theory, Hebrew syntax, and specificities of Jr : the characteristics and relations of the literary forms of narration and reported speech ; the different types of characters along the history of literature and the best-fitted categories for analyzing Jr’s characters. Then are studied the oracles intended for Pashhur son of Immer, Ebed-Melech, Baruch, Gedaliah, and Zedekiah. The « character-effect » soon appears to be quite limited, calling for a solution situated out of the fabula to the puzzle created by the narration. The causality for the divine judgments expressed in the oracles can be reconstructed thanks to the discovery of verbal echoes and resonances between preceding oracles and the narrativization of characters. This exegetical result intersects with the theology of revelation and challenges the paradigms upon which it was built both at the beginning of Christianism and at Vatican ii. The thinking of the revelation of the paternity of God can be founded anew upon a theological interpretation of the reader’s new capacities



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-10-2020

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.