Dynamiques des projets de territoire transfrontaliers en Grande Région

par Fabien Gille

Thèse de doctorat en Geographie

Le président du jury était Guy Baudelle.

Le jury était composé de Jean-Pierre Husson, Michel Deshaies, Christian Schulz, Marie-Christine Fourny, Christine Margetic.

Les rapporteurs étaient Marie-Christine Fourny, Christine Margetic.


  • Résumé

    La thèse s’interroge sur les raisons et la mise en œuvre des stratégies d’aménagement transfrontalier des espaces frontaliers de la Grande Région. Attert (Belgique) et Beckerich (Luxembourg), le Pays de Montmédy (France) et la Gaume (Belgique) ainsi que la Réserve de Biosphère Transfrontalière des Vosges du Nord-Pfälzerwald servent d’exemple à notre questionnement. Relevant de trois cadres de vie et appartenant à trois enveloppes territoriales différentes, ces territoires exemplaires en matière de coopération nous montrent que ces stratégies naissent en premier lieu de l’existence de liens de proximité dont nous proposons un classement par ordre d’importance. L’exemple de développement du voisin, le rôle des politiques, etc. sont également d’autres facteurs de rapprochement.À partir de nos enquêtes, nous avons pu dresser une typologie des phases de construction d’un projet de territoire transfrontalier : ambitionner la construction d’un territoire transfrontalier ; proposer un aménagement partagé et enfin constituer une structure juridique afin de mieux agir sur l’aménagement local. Dans les étapes énoncées, Interreg sert de support. Pour parvenir à un résultat, les territoires associent à leurs actions leurs documents (nationaux) d’aménagement local qui permettent ainsi de former une ramification locale des actions transfrontalières engagées, de part et d’autre de la frontière. Le tourisme, l’énergie ou le développement durable sont les axes de rapprochement utilisés par nos cas d’étude.Si la frontière est présentée ici comme un objet centripète, elle est également centrifuge dans le sens où le rapprochement est limité par différents facteurs, plus particulièrement par les dissemblances juridiques et territoriales

  • Titre traduit

    The dynamics of cross-border territory development in the "Grande Région"


  • Résumé

    This doctoral thesis aims at questioning the reasons and implementations of cross-border development strategies in the border sectors of the “Grande Région”. Locations like Attert (Belgium), Beckerich (Luxembourg), the Pays de Montmédy, and La Gaume (Belgium) as well as the trans-boundary Palatinate Forest-North Vosges Biosphere Reserve (France and Germany) have been used as examples to guide our reflection. Falling within different lifestyles, traditions and territorial administrations, those territories which are exemplary in terms of cooperation, show us that these strategies come into existence thanks to close local relationships and bounds for which we suggest a classification by rank of importance. The example of your neighbour’s development, the action of the politicians are also bridging factors.The result of our inquiries has enabled us to establish the typology of the different phases in the elaboration of a cross-border territorial project : to ambition the construction of a cross-border territory; to imagine and submit a project of common development and finally to build up a legal administrative structure with a view to a better action on the local development. In the different steps mentioned afore, EU INTERREG programmes have been used as support.In order to reach a result, the territories associate their national documents of local development to their action which enables them to create a local ramification of the programmes that are implemented. Tourism, energy or sustainable development are the rapprochement axes that we have studied. If in our research the border is introduced as a centripetal object, it is also centrifugal in the way that this rapprochement is limited by a series of different factors, more particularly the legal and territorial dissimilarities


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.