Vers des territoires métropolisés en réseau ? : le cas émergent du sillon lorrain

par Julien Gingembre

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Jean-Pierre Husson.

Le président du jury était Jean-Marc Stébé.

Le jury était composé de Jean-Pierre Husson, Cynthia Ghorra-Gobin, Corinne Siino, Pascal Taton.

Les rapporteurs étaient Cynthia Ghorra-Gobin, Corinne Siino.


  • Résumé

    Les bouleversements induits par la métropolisation ont pour conséquence une recomposition territoriale à toutes les échelles. Avec l’affirmation de la décentralisation, les villes tissent des liens inédits qui renouvellent le concept de réseau. L’« interterritorialité » compte autant que les liens de proximité hérités. En Lorraine, la coopération Nancy-Metz initiée dès les années 1960 a été régénérée à la fin des années 1990 avec l’émergence du Sillon Lorrain. Aux côtés de Thionville et d’Épinal, Metz et Nancy constituent depuis 2012 un pôle métropolitain. La récente réforme de la carte régionale renforce les enjeux dans cet espace politique en construction où les problématiques métropolitaines et frontalières prennent une importance grandissante.Initialement porté grâce à un partenariat CIFRE, ce travail de recherche doctorale mène une réflexion sur la réalité fonctionnelle de cet espace émergent en mobilisant les outils de la géographie régionale appliquée. L’analyse s’appuie notamment sur les liaisons de mobilité interurbaine, l’inscription du Sillon dans son contexte régional (Grand Est) et transfrontalier (Grande Région) et encore sur le défi de la fragmentation socio-spatiale. L’analyse révèle que la métropolisation dans le sillon est partielle. Elle relève de dynamiques tant endogènes (Metz et Nancy) qu’exogènes (Luxembourg). Les mobilités constituent l’une des facettes de la réalité fonctionnelle de cet espace. Elles tendent à remodeler les caractéristiques socio-économiques, même si le legs industriel demeure prégnant. Ce travail exploratoire est force de proposition. Il avance des pistes de réflexion et se veut utile pour gérer des espaces discontinus, dilatés et en transition.

  • Titre traduit

    Towards networked-metropolised territories? : The emerging case study of Sillon Lorrain


  • Résumé

    The upheavals linked to metropolization induce a territorial restructuring process. With decentralization, cities build networks. "Inter-territoriality" becomes a new configuration, as relevant as inherited proximity links. In Lorraine, the cooperation between Nancy and Metz was reactivated in the 1990's with the emergence of the "Sillon Lorrain". Since 2012, along with Thionville and Épinal, Nancy and Metz form a "pôle métropolitain". The current reform of the regional administrative map reinforces the stakes in this emerging political space. Borders and metropolitan issues are becoming increasingly important.This PhD work was supervised by a "CIFRE" partnership. Using the tools of regional applied geography, this reflexion focuses on the functional reality of this emergent space. It highlights mobility flows, on a regional and cross-border context, and spatial differentiation.The thesis reveals the incomplete metropolization of the Sillon Lorrain. The process is both endogenous (Metz and Nancy) and exogenous (Luxembourg). Mobility flows constitute one of the facets of the functional reality in this space. They tend to transform the socio-economic characteristics, in spite of the strong industrial legacy. This work provides suggestions in order to manage discontinuous, dilated and transitional spaces.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.