Contribution à l'étude du lien entre odeurs et couleurs : effet du lieu de résidence des répondants, des affects associés à l'odeur et de la méthodologie de test employée

par Léa Nehmé

Thèse de doctorat en Procédés biotechnologiques et alimentaires

Sous la direction de Muriel Jacquot et de Reine Barbar.

Le président du jury était Jacques Felblinger.

Le jury était composé de Muriel Jacquot, Reine Barbar, Dominique Sappey-Marinier, Dominique Valentin, Chadi Hosri.

Les rapporteurs étaient Dominique Sappey-Marinier, Dominique Valentin.


  • Résumé

    Ce doctorat a pour objectif de contribuer à une meilleure compréhension du lien, plusieurs fois démontré, entre odeurs et couleurs. Il s’organise en 4 parties correspondant à 4 grandes études réalisées dans différents pays, la France, le Liban et Taiwan, ainsi que dans différentes régions au sein d'un même pays (Liban urbain, Liban rural). La première étude effectuée dans les trois pays avait pour objectif de démontrer l’impact de la culture sur la construction du lien odeurs – couleurs. Les résultats obtenus ont mis en évidence un effet significatif du lieu de résidence des participants sur la construction du lien mais aussi du rôle prépondérant de la « fonction de l'odeur » (alimentaire, cosmétique, industrielle, …). La seconde étude interculturelle entre la France et le Liban s’est intéressée plus spécifiquement à la méthodologie employée pour réaliser les tests odeurs – couleurs. En effet, dans la littérature, deux types de procédures sont généralement employées soit la présentation de couleurs physiques que le participant peut regarder soit l’absence de présentation de couleurs physiques et l’utilisation de noms de teintes (bleu, vert, rouge, …). La comparaison de ces deux méthodes a mis en évidence un effet de la procédure tout aussi important que celui de la culture et de la fonction de l'odeur sur l'association odeur-couleur. Les données ont aussi mis en évidence un réel pouvoir d’évocation olfactive des couleurs. Pour mieux, comprendre ce phénomène, nous avons réalisé une étude en IRMf. Cette troisième étude utilisant l'IRMf a montré que le pouvoir d’évocation olfactive d’arrangements abstraits de couleurs était différent de celui obtenu à partir de représentations visuelles figuratives colorées. Les processus cognitifs mis en œuvre lors d’une évocation olfactive à partir de couleurs sont plus complexes et multimodaux impliquant des processus olfactifs, émotionnels, visio-spatial, du langage ainsi que la mémoire. La dernière partie de ce doctorat s’est intéressé à mieux comprendre comment les processus émotionnels mis en évidence par IRMf pouvaient interférer avec la construction du lien odeurs – couleurs. L’étude a été réalisée en France ainsi que dans deux régions, rurale et urbaine, du Liban. Les résultats ont montré que l'affect associé à une odeur influençait le lien odeurs-couleurs mais surtout, que le choix préférentiel de certains affects était lié à la situation socio-économique et culturel du participant. Cette thèse est donc une contribution à une meilleure compréhension du lien qui unit odeurs et couleurs. Elle en a démontré la complexité avec un effet avéré de la fonction de l’odeur dans le pays, de la méthodologie employée ainsi que du lieu de résidence et du niveau socio-culturel du participant. Elle souligne cependant la nécessité d’une approche multidisciplinaire pour en comprendre encore plus précisément l’ensemble des rouages

  • Titre traduit

    Contribution to the study of the odor-color association : effect of the place of residence, of the associated affects to the odor and of the test methodology used


  • Résumé

    This doctorate aims to contribute to a better understanding of the link, several times demonstrated, between odors and colors. It is organized in 4 parts corresponding to 4 major studies carried out in different countries, France, Lebanon and Taiwan, as well as in different regions within the same country (urban Lebanon, rural Lebanon). The first study carried out in the three countries aimed at demonstrating the impact of culture on the construction of the odor-color link. The results obtained revealed a significant effect of the participants' place of residence on the construction of the link but also the predominant role of the "function of the odor" (food, cosmetics, industrial ...). The second intercultural study between France and Lebanon focused more specifically on the methodology used to carry out odor - color tests. Indeed, in the literature, two types of procedures are generally used: presentation of physical colors that the participant can see or absence of presentation of physical colors and the use of color names (blue, green, red, ...). The comparison of these two methods revealed an equally important effect between the procedure, the culture and the function of the odor on the odor-color association. The data also revealed that colors have the capacity of olfactory evocation. To better understand this phenomenon, we performed an fMRI study. This third study using fMRI showed that the olfactory evocation power of abstract color arrangements was different from that obtained from colored figurative visual representations. The cognitive processes involved in an olfactory evocation from colors arrangement, is more complex and multimodal involving olfactory, emotional, visio-spatial, language and memory processes. The final part of this Ph.D. examined how emotional evidenced by fMRI could interfere with the construction of the odor - color link. The study was carried out in France as well as in two rural and urban areas of Lebanon. The results showed that the affect associated with an odor influenced the odor-color link, but above all, that the preferential choice of certain affects was linked to the socioeconomic and cultural situation of the participant. This thesis is therefore a contribution to a better understanding of the link between odors and colors. It has demonstrated its complexity with a proven effect of the odor function in the country, the methodology used and the place of residence and socio-cultural level of the participant. However, it stresses the need for a multidisciplinary approach to understand even more precisely the whole workings


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.