Évaluation probabiliste de l’efficacité des barrières humaines prises dans leur contexte organisationnel

par Antonello De Galizia

Thèse de doctorat en Automatique, Traitement du Signal et des Images, Génie Informatique

Sous la direction de Benoît Iung et de Philippe Weber.

Le président du jury était Jean-Yves Dantan.

Le jury était composé de Benoît Iung, Philippe Weber, Frédéric Vanderhaegen, Eric Zamaï, Carole Duval, Christophe Simon, Enrico Zio.

Les rapporteurs étaient Frédéric Vanderhaegen, Eric Zamaï.


  • Résumé

    Les travaux menés dans cette thèse CIFRE s’inscrivent dans le cadre d’une collaboration pérenne entre le CRAN et l'EDF R&D dont un des résultats majeurs a été le développement d'une méthodologie d’analyse de risques, appelée Analyse Intégrée des Risques (AiDR). Cette méthodologie traite des systèmes sociotechniques sous les angles technique, humain et organisationnel et dont les équipements sont soumis à des actions de maintenance et/ou de conduite. La thèse a pour objet ainsi de proposer une évolution du modèle dit de « barrière humaine » développé dans l'AiDR pour évaluer l'efficacité de ces actions humaines prises leur contexte organisationnel. Nos contributions majeures s'organisent autour de 3 axes : 1. Une amélioration de la structure préexistante du modèle de barrière humaine afin d’aboutir à un modèle basé sur des facteurs de forme appelés performance shaping factors (PSF) fournis par les méthodes d’Évaluation Probabiliste de la Fiabilité Humaine (EPFH) ;2. L’intégration de la résilience et la modélisation de l’interaction entre mécanismes résilients et pathogènes impactant l'efficacité des actions dans les relations causales probabilistes ;3. Un traitement global des jugements d’expert cohérent avec la structure mathématique du modèle proposé permettant d’estimer d’une manière objective les paramètres du modèle. Ce traitement se fonde sur la construction d’un questionnaire permettant de "guider" l’expert vers l’évaluation d’effets conjoints issus de l’interaction entre mécanismes pathogènes et résilients. L’ensemble des contributions proposées a été validé sur un cas d’application portant sur une barrière humaine mise en place dans un cas d’inondation externe d’une unité de production d’électricité d’EDF

  • Titre traduit

    Probabilistic evaluation of the effectiveness of human barriers in their organizational context


  • Résumé

    The work carried out in this CIFRE PhD thesis is part of a long-term collaboration between CRAN and EDF R&D, one of the major results of which was the development of a risk analysis methodology called Integrated Risk Analysis (AiDR). This methodology deals with sociotechnical systems from technical, human and organizational points of view and whose equipment is subjected to maintenance and/or operation activities. This thesis aims to propose an evolution of the so-called "human barrier" model developed in the AiDR in order to evaluate the effectiveness of these human actions taken their organizational context. Our major contributions are organized around 3 axes: 1. Improvement of the pre-existing structure of the human barrier model to achieve a model based on performance shaping factors (PSF) provided by the Human Reliability Assessment (HRA) methods; 2. Integration of resilience and modeling of the interaction between resilient and pathogenic mechanisms impacting the effectiveness of activities in a probabilistic causal framework; 3. A global treatment of the expert judgments consistent with the mathematical structure of the proposed model in order to objectively estimate the parameters of the model. This treatment is based on a questionnaire to guide experts towards the evaluation of joint effects resulting from the interaction between pathogenic and resilient mechanisms. All of the proposed contributions have been validated on an application case involving a human barrier put in place during an external flooding occurring at an EDF power plant


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.