Musique, mathématiques et philosophie dans l'oeuvre de Marin Mersenne

par Brenda Basilico

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Edouard Mehl.

Le président du jury était Bernard Sève.

Le jury était composé de Edouard Mehl, Bernard Sève, Natacha Fabbri, Brigitte Van Wymeersch, Anne-Lise Rey, Antonella Del Prete.

Les rapporteurs étaient Natacha Fabbri, Brigitte Van Wymeersch.


  • Résumé

    Cette thèse doctorale prétend contribuer, premièrement, à soumettre à discussioncette interprétation dominante de la pensée philosophique et scientifique du PèreMinime Marin Mersenne (1588-1648), étant portée et structurée par la question duscepticisme, et deuxièmement, à mettre en avant la manière dont cette philosophieincarne l’esprit de la révolution scientifique du XVIIe siècle par sa capacité de se mettreen question dans sa recherche insatiable de la vérité; une recherche accompagnée d’unsouci de conservation de l’ordre politique et religieux. L’hypothèse principale de notretravail consiste à affirmer une profonde transformation dans la conception de la musique: transformation qui mène d’une science quadriviale et subalterne aux mathématiques,exigeant la soumission au jugement de la raison dans la pratique, à une science physiqueet mathématique, dont la recherche se fonde sur de nombreuses expériences,reconnaissant l’individualité de l’expérience esthétique, la liberté de l’imagination descompositeurs et le caractère ineffable du sublime musical. Il s’agit d’une transformationqui n’est pas exempte de difficultés, car elle ne conduit pas simplement à affirmerl’existence de deux périodes dans la pensée de Mersenne. En effet, il exprime ses doutessur la pertinence de l’approche spéculative lorsqu’il discute avec ses correspondants surla réforme musicale proposée à l’imitation des anciens et ne cesse de rappeler laperfection des rapports numériques des consonances lorsqu’il est prêt à les mettre enquestion en acceptant et en cherchant les fondements de la pratique de l’accordage desinstruments. Or, malgré cette complexité (voire ces contradictions) nous jugeons et nousprétendons montrer que cette transformation est indéniable et que l’épistémologie duMinime doit être analysée à la lumière des problématiques et de nouvelles expériencesscientifiques auxquelles il est confronté et non comme une manière de donner réponseaux arguments du scepticisme.

  • Titre traduit

    Music, mathematics and philosophy in Mersenne’s writings


  • Résumé

    This PhD dissertation provides a critical perspective of the dominantinterpretation of the scientific and philosophical works of Father Marin Mersenne(1588-1648) entirely structured by the sceptical question. The development of his ideasabout music embodies the spirit of the scientific revolution which emerges in theseventeenth-century. His investigation has the capacity to put his methods into questionwith an insatiable quest for the truth; a quest that involves political and religiousconcerns. The aim of this study is to show a profound transformation in the conceptionof music. This transformation that leads from a science of the quadrivium (subordinateto mathematics and claiming superiority of the judgement of reason) to a physical andmathematical science grounded on experience that recognizes the individuality of theesthetic experience, the liberty of the imagination of the composers and the ineffabilityof the sublime. It is quite difficult however to identify the existence of two differentstages in Mersenne’s thought. It is surprising how he expresses doubts about therelevance of the speculative approach to music whereas a musical reform is proposed inhis apologetic writings, having as a model the perfection of proportions of consonancesand rhythmic combinations well known by the ancients. And also, when he accepts thepractice of musical temperament, challenging the observation of the mathematicalperfection, he will continue to remind the proportions underlying the consonances.Despite this complexity (even these contradictions) we consider and pretend to showthat this transformation is undeniable and that the Mersenne epistemology must beanalysed according to the scientific questions and experiences which he faces in hisinvestigations and not as a response to a sceptical crisis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.