Histoire et mémoire dans l'enseignement secondaire en France : les modes de pensées de lycéens face à la Shoah : expérience muséale, émotion, conscience historique

par Stanislas Hommet

Thèse de doctorat en Sciences de l’éducation

Sous la direction de Nicole Tutiaux-Guillon et de Jean-François Thémines.


  • Résumé

    Cette thèse s’attache à questionner les modes de pensée de lycéens face à un passé douloureux, la Shoah. Pour cela, j’ai rencontré deux groupes d’élèves dans deux lycées du département du Calvados, à Honfleur et à Caen. Dix-sept jeunes âgés de 17 à 19 ans se sont portés volontaires pour participer à des focus group au lycée mais également pour visiter l’espace génocide et violence de masse du Mémorial de Caen. Cette visite fut menée avec des lunettes dotées de caméras, des eye-trackers et des entretiens de groupe furent organisés après la visite. Cinq mois plus tard, j’ai pu rencontrer à nouveau les élèves et leur présenter leur film de visite et recueillir leurs impressions et ressentis de visite.Le protocole de recherche pensé a permis d’obtenir des données inédites sur un temps long. Verbatim des entretiens de groupe au lycée, verbatim des focus au musée, après la visite de l’exposition, et entretiens individuels cinq mois après la visite.Trois questions sont au centre de cette thèse : - Quel est le mode de pensée des jeunes face à la Shoah depuis la classe jusqu’au musée ? - Quel type d’expérience de visite pouvons-nous identifier ? - Quelle conscience historique des lycéens ?

  • Titre traduit

    History and memory in secondary education in France : ways of thinking of highschool pupils vis-a-vis Shoah : visiting experience, emotion, historical consciousness


  • Résumé

    This thesis attempts to question the ways of thinking of high-school pupils about a painful past, Shoah. For that, I met two groups of pupils in two high schools of the department of the Calvados, in Honfleur and Caen. Seventeen youth aged from 17 to 19 years came voluntary to take part in focus group at the high school but also to visit the exhibition « genocide and violence of mass » of the Memorial of Caen. This visit was carried out with eye-trackers and took part in focus group organized after the visit. Five months later, I could meet the pupils again and present to each of them the film of their own visit and collect their impressions and feeling about their visit. This protocol of research made it possible to obtain new data over a long time.Three questions are in the center of this thesis : - Which is the way of thinking of the young people about Shoah since the class to the museum ? - Which type of visiting experience can we identify ?- Which historical consciousness for the high-school students ?


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.