L’adoption des normes IFRS : l’harmonisation inachevée

par Hélène de Brébisson

Thèse de doctorat en Science de gestion

Sous la direction de Pascal Alphonse.

Soutenue le 20-11-2017

à Lille 2 , dans le cadre de École doctorale des Sciences Juridiques, Politiques et de Gestion (Lille) , en partenariat avec Lille School of Management Research Center (laboratoire) .


  • Résumé

    Malgré une large adoption des normes comptables internationales, les pratiques restent diversifiées. Les travaux présentés dans cette thèse explorent les raisons possibles à cette harmonisation inachevée. Un premier chapitre identifie les politiques d’adoption des IFRS menées dans le monde et leurs déterminants. Les chapitres suivants analysent le rôle de la langue, du système juridique et de l’usage de l’information comptable par les préparateurs, comme obstacles possibles à l’harmonisation des pratiques. Les résultats mettent en évidence un certain nombre de difficultés : les normes IFRS n’ont pas toujours la même place dans les réglementations locales ; la traduction des normes achoppe sur la difficulté majeure de traduction de principes fondateurs ; les normes doivent s’adapter à des systèmes juridiques divers ; enfin l’information comptable sert à la fois pour des besoins externes et internes, ce qui peut donner lieu à des pratiques hétérogènes. Des pistes d’amélioration émergent toutefois. Certaines politiques d’adoption semblent plus propices à une application cohérente du référentiel, en particulier lorsque les entités soumises à ces normes peuvent les utiliser pour tous leurs jeux de comptes. Certains pays européens ont mis en oeuvre une pratique continentale du principe de substance, sous une forme différente du système anglo-saxon, mais avec une même finalité en termes de traitements comptables. En France où le principe n’est pas formellement intégré en comptabilité, cette prééminence de la substance est déjà prise en compte dans d’autres domaines réglementaires, réduisant la difficulté pressentie à son introduction dans le droit comptable

  • Titre traduit

    IFRS adoption : an unachieved harmonisation


  • Résumé

    Despite a wide adoption of international standards, IFRS practice remains diverse. The studies presented in this thesis explore the possible reasons for this unachieved harmonisation. The first chapter identifies the IFRS adoption policies throughout the world and their determinants. The following chapters analyse the role of language, legal system and usage of financial information by preparers, as potential obstacles to practices’ homogeneity. The result unveil some issues: IFRS standards do not have the same function in local regulations; standards’ translation stumbles over the major difficulty related to fundamental principles; standards need to adapt to various legal systems; finally the financial information is used both for internal and external use which can result in heterogeneous practices. Ways to improve still appeared. Some adoption policies appear to conduct to a coherent application of IFRS, in particular when entities have the possibility to follow the same standards for all their accounts. Some European countries have found a continental way to use the substance over form principle, different from the Anglo-Saxon, yet with the same target in terms of accounting rules. In France where the substance principle is not formally integrated in accounting, this principle is already used by other regulatory fields, which comforts the feasibility of its introduction in our accounting law.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Université de Lille Droit et santé à Lille

L'adoption des normes IFRS : l'harmonisation inachevée


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par Université de Lille Droit et santé à Lille

Informations

  • Sous le titre : L'adoption des normes IFRS : l'harmonisation inachevée
  • Détails : 1 vol. (229 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 205-222.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.