L’impact de projets locaux de RSE sur le développement humain durable : Applications à des projets menés par des multinationales au Nigeria et au Mexique

par Hélène L'Huillier

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Florence Jany-Catrice et de Cécile Renouard.


  • Résumé

    Le cadre juridique récent sur la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) conduit les multinationales à s’intéresser de façon croissante à la mesure de l’impact social de leurs pratiques. A partir de deux études de cas, cette thèse examine l’impact de projets de RSE sur le développement humain, notamment relationnel, des populations concernées. La première partie de la thèse est consacrée à la construction d’un cadre théorique. En faisant apparaître les hypothèses sous-jacentes aux indicateurs de développement, aux visions de la RSE et aux optiques de l’évaluation d’impact, des convergences et incompatibilités entre différentes postures caractéristiques de ces trois objets sont mises en avant. Cela me conduit à privilégier une méthodologie d’analyse fondée sur des méthodes quantitatives non expérimentales et sur des analyses qualitatives, qui mobilisent une approche multidimensionnelle du développement à partir de l’approche des capacités. La seconde partie de la thèse présente des applications empiriques fondées sur les évaluations d’impact de programmes sociétaux menés par Total au Nigeria et d’un projet de recyclage inclusif mené par Danone au Mexique. Les résultats empiriques montrent qu’au-delà de leur impact sur la pauvreté, ces projets ont des effets importants sur le tissu social. Est ainsi démontré l’intérêt de cadres évaluatifs qui font valoir des indicateurs non conventionnels et qui éclairent les chiffres par une compréhension qualitative des processus de changement et des rapports de force.

  • Titre traduit

    The impact of local CSR projects on sustainable human development : Applications to projects conducted by multinationals in Nigeria and Mexico


  • Résumé

    Given the recent legal framework on corporate social responsibility (CSR), multinational corporations show growing interest in measuring the social impact of their practices. Based on two case studies, this thesis examines the impact which CSR projects have on the affected populations’ human development, including a measure of relational development. The first part of the thesis constructs the theoretical framework. Uncovering the assumptions underlying the three objects of study – development indicators, views on CSR and impact assessment approaches – reveals convergences and incompatibilities between different postures. This framework justifies the choice of a methodology based on the use of non-experimental quantitative methods joined to qualitative analyses, which mobilizes a multidimensional approach to development founded on the capability approach. The second part of the thesis presents two empirical applications based on the impact assessment of Total's societal programs in Nigeria and of a waste pickers inclusion project conducted by Danone in Mexico. The empirical results show that beyond their impact on poverty, these projects have important effects on the social fabric. This provides evidence for the value of evaluative frameworks which use unconventional indicators and which inform quantitative data with a qualitative analysis of the processes of change and the balance of power involved.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.