Contribution à la réalisation de capteurs de rayonnements ionisants radiotransparents : applications au domaine de la radiologie interventionnelle

par Laura Guérin

Thèse de doctorat en Micro et nanotechnologies, Acoustique et Télécommunications

Sous la direction de Christophe Loyez.


  • Résumé

    La maîtrise de l’augmentation des doses de rayonnements ionisants en imagerie médicale constitue un objectif prioritaire des exigences réglementaires européennes et nationales. Cette radioprotection passe notamment par le besoin constant de développement de dispositifs de dosimétrie appropriés, permettant l’évaluation de la dose délivrée. Aujourd’hui, les dispositifs de dosimétrie utilisés en radiologie, en radiothérapie ou en imagerie nucléaire ne sont pas adaptés aux contraintes de la radiologie interventionnelle. Dans le cadre de cette thèse, nous proposons d’étudier si l’usage de nouveaux matériaux et des nanotechnologies, non conventionnels au domaine médical, peut contribuer au développement de solutions de mesure de dose radiotransparentes, avec pour cas d’étude la radiologie interventionnelle. Notre approche a consisté en le développement d’un nouveau modèle permettant de prédire le comportement électromagnétique et le caractère radiotransparent d’un matériau. La radiotransparence et la visibilité sur les images radiographiques qui sont d’habitude traitées au cas par cas, sont abordées d’un point de vue plus général en reproduisant toute la chaîne de production de l’image. Ce modèle a mis en perspective l’intérêt du PEDOT:PSS dans la dosimétrie des rayons X. Parallèlement, nous avons considéré les MOSFET comme indicateurs de mesure de dose en radiologie interventionnelle, utilisés généralement en radiothérapie où les énergies mises en jeu sont bien plus élevées. L’originalité de cet axe est d’étudier des MOSFET issus de l’électronique, non dédiés à la dosimétrie.

  • Titre traduit

    Contribution to the realization of radiotransparent ionizing radiation sensors : application to interventional radiology


  • Résumé

    Controlling the radiation dose in medical imaging is seen by the authorities as a national and European priority. This is more specifically achieved through the development of appropriate dosimetry devices, ensuring accurate patient dose monitoring. Today dosimetry devices used in radiology, radiotherapy or nuclear imaging are not adapted to the constraints of interventional radiology. In this thesis, we propose to study if new materials and nanotechnology can contribute to the development of radiotransparent dose measurement solution, especially in interventional radiology. Our approach included developing a model that can help predict the electromagnetic behavior and radiolucent features of materials. Radiolucency and visibility on radiographic images which are usually addressed on a case-by-case basis, are approached from a more general perspective by reproducing the all image production. The model emphasizes the interest of PEDOT:PSS in the x-ray dosimetry. At the same time, we considered MOSFET as indicators of dose measurement in interventional radiology. These transistors are usually employed in radiotherapy, in which involved energies are much higher. The originality of this part is to study MOSFET used in electronics and not dedicated to dosimetry.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 11-12-2022

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.