Chaos et création dans le Voyage en Orient de Gérard de Nerval

par Vincent Mugnier

Thèse de doctorat en Langues et littérature française

Sous la direction de Françoise Sylvos.

Le président du jury était Jean-Claude Carpanin Marimoutou.

Le jury était composé de Jean-Claude Carpanin Marimoutou, Daniel Sangsue, Pierre Laforgue.


  • Résumé

    Le but de notre travail de recherche a été de montrer de manière méthodique, selon une démarche narratologique, que l'effet d’unité présenté par le récit nervalien résidait dans la fixité de sa structure syntaxique. A cet égard, le choix du Voyage en Orient pour support à une telle démonstration pouvait sembler paradoxal: inscrit dans le genre peu codifié de la relation viatique orientale, il est soumis à tous les décentrements. Or, il est possible d'identifier derrière le foisonnement de surface une unité logique fondamentale, preuve que plus Nerval se masque, plus il se révèle. Aussi avons-nous envisagé de décliner cette dimension synergique associant l'unité à la disparité selon trois modalités complémentaires. En premier lieu: une dialectique syntaxique qui articule la fixité d’une phrase narrative unique à des variables d'ajustement en assurant le renouvellement. En second lieu : une dialectique actantielle mettant en regard l'unité d'un psychodrame identitaire et une série de modulations autofictionnelles. En troisième lieu: la dynamique d'un arc herméneutique où la donnée psychique pathologique trouve, d'une part, une amorce de compréhension dans la configuration narrative puis, d'autre part, une forme de dépassement sublimatoire dans un art poétique singulier: la rhapsodie littéraire. Ambiguïté au demeurant d’une narrativité indéniablement incomplète: comment qualifier de récit un texte fragmentaire récusant toute idée de clôture? Comment s'étonner, du reste, d'une telle incomplétude quand l'utopie orientale relativiste d'une « guérison des cœurs » cache mal, selon l'éclairage psychanalytique, une tentative visant à contourner le tabou universel de l’inceste?

  • Titre traduit

    Chaos and creation in Gérard de Nerval’s Voyage en Orient


  • Résumé

    The aim of our research has been to demonstrate methodically, following a narratological approach, that the effect of unity achieved in Nerval’s narrative work lies in the fixity of its syntactic structure. In this context, the choice of ‘Voyage en Orient’ to support such an argument might seem paradoxical: enshrined as it is in the largely uncodified genre of the Orient travel, it is subject to all manner of shifts. Yet, it is possible to identify a logical unity behind the surface proliferation, proof that the more Nerval conceals himself, the more he reveals himself. Consequently our consideration has been focused on developing this synergic dimension associating unity with disparity according to three complementary modalities. In the first instance: a syntactic dialectic which articulates the fixity of a single narrative phrase to variables of adjustment while ensuring renewal. Secondly: an actantial dialectic linking the unity of a psychodrama of identity to a series of autofictional modulations. Thirdly: the dynamic of a hermeneutical arc in which the fact of a pathological psyche finds, on the one hand, the beginnings of an understanding in the narrative configuration and, on the other hand, a form of sublimatory quest in a singular poetic art, namely literary rhapsody. Ambiguity moreover of an incomplete narrativity: how can one speak of narrative with a fragmentary text rejecting all idea of closure? Indeed is there any wonder that one should be dealing with such incompleteness when the relativist Oriental utopia of the ‘healing of hearts’ finds it hard, in a psychoanalytical light, to hide an illusory attempt to circumvent the universal taboo of incest?


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de La Réunion. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.