Écologie comportementale des requins bouledogue (Carcharhinus leucas) sur les côtes de La Réunion : application à un modèle de gestion du « risque requin »

par Antonin Blaison

Thèse de doctorat en Écologie comportementale

Sous la direction de Francis Marsac et de Sébastien Jaquemet.

Le jury était composé de Pascale Chabanet, Marc Soria.

Les rapporteurs étaient Catherine Aliaume, Jean-Louis Deneubourg.


  • Résumé

    Entre 2011 et avril 2017, La Réunion a connu 22 attaques de requin, dont 9 mortelles. Cette intensification des Conflits Hommes-Requins (CHR) à La Réunion a donné naissance au programme de recherche, CHARC, dont le but est de mieux comprendre la biologie et l'écologie des requins bouledogue (Carcharhinus leucas). C'est dans ce contexte et au sein de ce programme que s'est réalisé ce projet de thèse. Représentant la première étude de ce type sur cette espèce, l'objectif principal de la thèse a été de déterminer les caractéristiques et les particularités de la population observée, de délimiter son habitat et ses micro-habitats, d'en étudier son occupation spatiale et temporelle et de comprendre le rôle de ces micro-habitats dans le cycle de vie de l'espèce. Pour atteindre ces objectifs, l'étude repose sur une campagne de marquage et le suivi acoustique passif des 35 requins bouledogue le long de la côte ouest pendant 18 mois. La quasi-totalité des requins marqués sont des adultes de grande taille, avec un sex-ratio en faveur des femelles. De part ces caractéristiques, cette population de requins bouledogue se distingue de la majorité des autres populations observées à travers le monde.L'occupation spatiale et temporelle des requins n'était pas homogène, avec l'utilisation de zones préférentielles et une forte saisonnalité. On observe également une variabilité individuelle, influencée par la taille et le sexe des individus : les jeunes adultes, des deux sexes, sont essentiellement localisés dans le sud de la zone, au cours de deux pics de présence, un hivernal et un estival. A l'inverse, les grandes femelles sont majoritairement localisées dans le nord de la zone, avec un pic de présence hivernal. Les grands mâles sont peu présents et essentiellement localisés dans le nord et à l'extrémité sud de la zone d’étude au cours de la période creuse de juillet à octobre. Indépendamment du sexe et de la taille des individus, les zones préférentielles sont utilisées comme zone de repos sur l'ensemble des périodes nycthémérale et comme zone de chasse nocturne. Certaines zones préférentielles pourraient également jouer un rôle dans la reproduction. Les zones secondaires représentent principalement des zones de passages entre les zones préférentielles ou des zones de chasse nocturne secondaire. Si l'ensemble de ces résultats devra être confirmé par d'autres études à plus grande échelle spatio-temporelle, il montre toute la complexité du comportement et des déplacements des requins bouledogue dans les eaux réunionnaises. Cette thèse ouvre de nouvelles perspectives d'étude, notamment sur l'influence des facteurs environnementaux dans l'occupation spatio-temporelle des requins ou sur l'existence de phénomènes liés à la reproduction comme la philopatrie et la polyandrie.

  • Titre traduit

    Behavioral ecology of bullsharks (Carcharhinus leucas) along the coasts of Reunion Island : application to a shark risk management model


  • Résumé

    A serie of 22 shark attacks occurred at Reunion Island between 2011 and April 2017, causing nine deaths. Following the rise of the Human Shark Conflict (HSC), a research program, CHARC, was launched to better understand the biology and ecology of bullshark (Carcharhinus leucas). This thesis was carried out within this program. Representing the firststudy on this specie at Reunion Island, the main objective was to determine characteristics of the observed population, to define it habitat and its micro-habitats, to study its spatial and temporal occupation and to understand the role of these micro-habitats in the life cycle of the specie. This study is based on a tagging campaign and passive acoustic telemetry of 35 bullsharks along the west coast for 18 months. Almost all tagged sharks are adults, large in size and with a sex ratio in favor of females. Base of these characteristics, this bullshark population differs from the majority of other observed populations throughout the world. The spatial and temporal occupation was not homogeneous, with use of preferential areas and strong seasonality. Individual variability is also observed, influenced by size and sex: young adults, of both sexes, are mainly located in the southern part of the study area, during two peaks of presence, one in winter and one in summer. Conversely, large females are mostly located in the north of study area, with a peak of presence in winter. Large males are rarely present and mostly located at the ends of the north and south of the study area from July to October. Apart from sex and size of individuals, preferential areas are used as resting areas, during all nycthemeral periods and as hunting area at night. Some preferential areas may also play a role in breeding behaviour. The secondary areas are mainly used to move from a preferential area to another or as secondary hunting area at night. If all these results have to be confirmed by larger-scale spatio-temporal studies, it put in light the complexity of bullshark behavior and movements along the coasts of Reunion Island. This thesis gives perspectives for new studies, including studies on environmental factors influence on spatio-temporal occupation of sharks or on phenomena related to reproduction such as philopatry and polyandry.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de La Réunion. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.