Quality Evaluation in Fixed-point Systems with Selective Simulation

par Riham Nehmeh

Thèse de doctorat en Traitement du Signal et de l'Image

Sous la direction de Daniel Ménard.

Le président du jury était Éric Martin.

Le jury était composé de Daniel Ménard, Éric Martin, Michel Paindavoine, Lionel Lacassagne, Andrei Banciu.

Les rapporteurs étaient Michel Paindavoine.

  • Titre traduit

    Evaluation de la qualité des systèmes en virgule fixe avec la simulation sélective


  • Résumé

    Le temps de mise sur le marché et les coûts d’implantation sont les deux critères principaux à prendre en compte dans l'automatisation du processus de conception de systèmes numériques. Les applications de traitement du signal utilisent majoritairement l'arithmétique virgule fixe en raison de leur coût d'implantation plus faible. Ainsi, une conversion en virgule fixe est nécessaire. Cette conversion est composée de deux parties correspondant à la détermination du nombre de bits pour la partie entière et pour la partie fractionnaire. Le raffinement d'un système en virgule fixe nécessite d'optimiser la largeur des données en vue de minimiser le coût d'implantation tout en évitant les débordements et un bruit de quantification excessif. Les applications dans les domaines du traitement d'image et du signal sont tolérantes aux erreurs si leur probabilité ou leur amplitude est suffisamment faible. De nombreux travaux de recherche se concentrent sur l'optimisation de la largeur de la partie fractionnaire sous contrainte de précision. La réduction du nombre de bits pour la partie fractionnaire conduit à une erreur d'amplitude faible par rapport à celle du signal. La théorie de la perturbation peut être utilisée pour propager ces erreurs à l'intérieur des systèmes à l'exception du cas des opérations un- smooth, comme les opérations de décision, pour lesquelles une erreur faible en entrée peut conduire à une erreur importante en sortie. De même, l'optimisation de la largeur de la partie entière peut réduire significativement le coût lorsque l'application est tolérante à une faible probabilité de débordement. Les débordements conduisent à une erreur d'amplitude élevée et leur occurrence doit donc être limitée. Pour l'optimisation des largeurs des données, le défi est d'évaluer efficacement l'effet des erreurs de débordement et de décision sur la métrique de qualité associée à l'application. L'amplitude élevée de l'erreur nécessite l'utilisation d'approches basées sur la simulation pour évaluer leurs effets sur la qualité. Dans cette thèse, nous visons à accélérer le processus d'évaluation de la métrique de qualité. Nous proposons un nouveau environnement logiciel utilisant des simulations sélectives pour accélérer la simulation des effets des débordements et des erreurs de décision. Cette approche peut être appliquée à toutes les applications de traitement du signal développées en langage C. Par rapport aux approches classiques basées sur la simulation en virgule fixe, où tous les échantillons d'entrée sont traités, l'approche proposée simule l'application uniquement en cas d'erreur. En effet, les dépassements et les erreurs de décision doivent être des événements rares pour maintenir la fonctionnalité du système. Par conséquent, la simulation sélective permet de réduire considérablement le temps requis pour évaluer les métriques de qualité des applications. De plus, nous avons travaillé sur l'optimisation de la largeur de la partie entière, qui peut diminuer considérablement le coût d'implantation lorsqu'une légère dégradation de la qualité de l'application est acceptable. Nous exploitons l'environnement logiciel proposé auparavant à travers un nouvel algorithme d'optimisation de la largeur des données. La combinaison de cet algorithme et de la technique de simulation sélective permet de réduire considérablement le temps d'optimisation.


  • Résumé

    Time-to-market and implementation cost are high-priority considerations in the automation of digital hardware design. Nowadays, digital signal processing applications use fixed-point architectures due to their advantages in terms of implementation cost. Thus, floating-point to fixed-point conversion is mandatory. The conversion process consists of two parts corresponding to the determination of the integer part word-length and the fractional part world-length. The refinement of fixed-point systems requires optimizing data word -length to prevent overflows and excessive quantization noises while minimizing implementation cost. Applications in image and signal processing domains are tolerant to errors if their probability or their amplitude is small enough. Numerous research works focus on optimizing the fractional part word-length under accuracy constraint. Reducing the number of bits for the fractional part word- length leads to a small error compared to the signal amplitude. Perturbation theory can be used to propagate these errors inside the systems except for unsmooth operations, like decision operations, for which a small error at the input can leads to a high error at the output. Likewise, optimizing the integer part word-length can significantly reduce the cost when the application is tolerant to a low probability of overflow. Overflows lead to errors with high amplitude and thus their occurrence must be limited. For the word-length optimization, the challenge is to evaluate efficiently the effect of overflow and unsmooth errors on the application quality metric. The high amplitude of the error requires using simulation based-approach to evaluate their effects on the quality. In this thesis, we aim at accelerating the process of quality metric evaluation. We propose a new framework using selective simulations to accelerate the simulation of overflow and un- smooth error effects. This approach can be applied on any C based digital signal processing applications. Compared to complete fixed -point simulation based approaches, where all the input samples are processed, the proposed approach simulates the application only when an error occurs. Indeed, overflows and unsmooth errors must be rare events to maintain the system functionality. Consequently, selective simulation allows reducing significantly the time required to evaluate the application quality metric. 1 Moreover, we focus on optimizing the integer part, which can significantly decrease the implementation cost when a slight degradation of the application quality is acceptable. Indeed, many applications are tolerant to overflows if the probability of overflow occurrence is low enough. Thus, we exploit the proposed framework in a new integer word-length optimization algorithm. The combination of the optimization algorithm and the selective simulation technique allows decreasing significantly the optimization time.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut National des Sciences Appliquées. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.