Towards an agile methodology for industrial problem solving

par Valentina Maria Llamas Zogbi

Thèse de doctorat en Genie industriel

Sous la direction de Laurent Geneste et de Thierry Coudert.

Soutenue le 14-11-2017

à Toulouse, INPT , dans le cadre de École doctorale Systèmes (Toulouse) , en partenariat avec Laboratoire Génie de production (Tarbes) (laboratoire) .

Le président du jury était Maurice Pillet.

Le jury était composé de Samir Lamouri, Marie-Anne Le Dain, Juan Camillo Romero Bejarano.

Les rapporteurs étaient Samir Lamouri, Marie-Anne Le Dain.

  • Titre traduit

    Vers une méthodologie agile pour la résolution de problèmes industriels


  • Résumé

    Les organisations d’aujourd’hui ont besoin d’être plus agiles afin de survivre dans des marchés fluctuants et instables. C’est le cas particulier des processus de résolution de problèmes. La résolution de problèmes est une activité clé que les entreprises réalisent quotidiennement afin d’améliorer leur qualité et de réussir l’amélioration continue globale. Ces processus sont construits à partir des standards cadrés tels que le Plan, Do, Check, Act (PDCA), Define, Measure, Analyse, Improve, Control (DMAIC), ou le 8 Disciplines (8D)/ 9 Steps (9S). Dans ces méthodes, la généralisation et la réutilisation des connaissances sont facilitées par la standardisation. Cependant, les standards ayant tendance à contraindre fortement les processus, il est parfois difficile de réagir face à des évènements imprévus ou même de s’écarter pour mieux répondre aux besoins. Ainsi, le besoin de processus de résolution de problèmes suffisamment structurés mais pas sur-contraints par des standards apparaît. Un tel processus doit pouvoir être reconfiguré et adapté à des situations inattendues et se baser sur des méthodes de retour d’expérience. Cette thèse décrit la proposition d’un processus agile de résolution de problèmes guidé par le retour d’expériences et les connaissances. A cet effet, le cycle de vie d’un processus agile de résolution de problèmes, basé sur les principes du Case-Based Reasoning (CBR), est proposé. Au travers des cinq étapes d’un cycle de vie agile, le processus peut être défini, réalisé et stocké dans des bases d’expériences et de connaissances spécifiques à des fins de réutilisation. L’application du modèle à un processus de résolution de problèmes dans une entreprise de traitement de surface est présentée. Le processus est analysé en déployant le cycle de vie agile. Il est montré comment la méthode standard de résolution de problèmes utilisée au sein de l’entreprise peut devenir plus agile grâce à l’application de notre méthode.


  • Résumé

    In order to survive to the unstable and highly changing market-place, modern organisations need to adapt their business processes to be more agile. Such is, particularly, the case of problem solving processes. Problem solving is a key activity that companies perform on a daily basis to improve quality and to obtain sustainable and continuous improvement. Such processes are built following standard rigid frameworks as Plan, Do, Check, Act (PDCA), Define, Measure, Analyse, Improve, Control (DMAIC), or 8 Disciplines (8D)/ 9 Steps (9S). In these methods, the generalization and reuse of knowledge is facilitated by standardization. However, it is sometimes difficult to react to unexpected events due to over-constrained standards. Then, a need arises to define a problem solving process sufficiently structured but not over constrained by standards, which can be reconfigured and adapted to unexpected situations, and that is based on experience feedback principles. This thesis work describes a proposition of an agile problem solving process driven by the reuse of experiences and knowledge. For this purpose, based on Case-Based Reasoning (CBR) principles, the complete lifecycle of an agile problem solving process is proposed. Following the five steps that compose the agile lifecycle, the agile process can be defined, executed and stored in a dedicated knowledge and experience base. An application of the model to a specific problem solving process of a surface treatment company is presented. The process is analysed, deploying the complete agile lifecycle. It is shown how the standard problem solving method used within the company could become more agile through the application of our method.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.