Reconnaissance de formes basée sur l'approche possibiliste dans les images mammographiques

par Marwa Hmida

Thèse de doctorat en Signal, Image, Vision

Sous la direction de Basel Solaiman.

Soutenue le 09-12-2017

à l'Ecole nationale supérieure Mines-Télécom Atlantique Bretagne Pays de la Loire , dans le cadre de École doctorale Mathématiques et sciences et technologies de l'information et de la communication (Rennes) , en partenariat avec Département lmage et Traitement Information (laboratoire) .

Le président du jury était Ali Khenchaf.

Le jury était composé de Basel Solaiman, Jean-Paul Haton, Dorra Sellami-Masmoudi, Kamel Hamrouni, Imed Riadh Farah.

Les rapporteurs étaient Jean-Paul Haton, Dorra Sellami-Masmoudi.


  • Résumé

    Face à l'augmentation significative du taux de mortalité par cancer du sein chez les femmes ainsi que la croissance continue du nombre de mammographies réalisées chaque année, le diagnostic assisté par ordinateur devient de plus en plus impératif pour les experts. Dans notre travail de thèse, une attention particulière est accordée aux masses mammaires vu qu'elles représentent le signe de cancer du sein le plus couramment observé en mammographies. Néanmoins, ces images présentent un très faible contraste, ce qui fait que les frontières entre les tissus sains et les masses sont mal définies. C'est ainsi qu'il est difficile de pouvoir discerner avec précision ces masses et de leur définir un contour unique. En outre, la complexité et la grande variabilité des formes des masses mammaires rendent les tâches de diagnostic et de classification difficiles. Dans ce cadre, nous proposons un système d'aide au diagnostic dont le but est la segmentation de masses dans les régions d'intérêt et par la suite la classification de ces masses en deux catégories : bénignes et malignes. La première étape de segmentation est une étape assez délicate vu que les étapes postérieures à savoir la caractérisation et la classification y sont dépendantes. En effet, une mauvaise segmentation peut entrainer une mauvaise prise de décision. Un tel cas peut survenir en raison de l'incertitude et l'imprécision émanant de l'image mammographique. C'est pour cette raison que nous proposons une définition de contours flous permettant de prendre en compte ces types d'imperfections. Ces contours flous sont introduits dans l'énergie d'un contour actif pour modifier son mouvement et aboutir à une délimitation exacte des masses. Une fois les régions d'intérêt sont segmentées, nous présentons une méthode de classification de masses basée sur la théorie des possibilités qui permet de modéliser les ambigüités inhérentes aux connaissances exprimées par l'expert. En outre, cette méthode utilise essentiellement les descripteurs de forme pour caractériser les masses et décider de leur degré de gravité vu que la forme des masses constitue un bon indicateur de gravité.La validation et l'évaluation de ces deux méthodes sont réalisées en utilisant les régions d'intérêt contenant des masses extraites de la base MIAS. Les résultats obtenus sont très intéressants et les comparaisons effectuées ont mis en évidence leurs performances.

  • Titre traduit

    Shape recognition based on possibilistic approach in mammographic images


  • Résumé

    In view of the significant increase in breast cancer mortality rate among women as well as the continuous growth in number of mammograms performed each year, computer-aided diagnosis is becoming more and more imperative for experts. In our thesis work, special attention is given to breast masses as they represent the most common sign of breast cancer in mammograms. Nevertheless, mammographic images have very low contrast and breast masses possess ambiguous margins. Thus, it is difficult to distinguish them from the surrounding parenchymal. Moreover, the complexity and the large variability of breast mass shapes make diagnostic and classification challenging tasks.In this context, we propose a computer-aided diagnosis system which firstly segments masses in regions of interests and then classifies them as benign or malignant. Mass segmentation is a critical step in a computer-aided diagnosis system since it affects the performance of subsequent analysis steps namely feature analysis and classification. Indeed, poor segmentation may lead to poor decision making. Such a case may occur due to two types of imperfection: uncertainty and imprecision. Therefore, we propose to deal with these imperfections using fuzzy contours which are integrated in the energy of an active contour to get a fuzzy-energy based active contour model that is used for final delineation of mass.After mass segmentation, a classification method is proposed. This method is based on possibility theory which allows modeling the ambiguities inherent to the knowledge expressed by the expert. Moreover, since shape and margin characteristics are very important for differentiating between benign and malignant masses, the proposed method is essentially based on shape descriptors.The evaluation of the proposed methods was carried out using the regions of interest containing masses extracted from the MIAS base. The obtained results are very interesting and the comparisons made have demonstrated their performances.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : IMT Atlantique campus de Brest. Bibliothèque d'études.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.