Identification des trajectoires d'évolution du travail de salariés permanents dans les exploitations agricoles : proposition d'un cadre d'analyse et application à l'élevage bovin laitier en Auvergne

par Priscila Malanski

Thèse de doctorat en Sciences animales

Sous la direction de Stéphane Ingrand.

Le président du jury était Philippe Lescoat.

Le jury était composé de Philippe Lescoat, Benoît Dedieu, Charles-Henri Moulin, Claire Aubron, Anne-Lise Marie Jacquot.

Les rapporteurs étaient Benoît Dedieu, Charles-Henri Moulin.


  • Résumé

    En France, le recours à de la main-d’œuvre salariée a fortement augmenté en agriculture ces quarante dernières années, notamment les salariés permanents non familiaux. Les principales raisons de ce développement sont de profondes transformations structurelles dans le secteur agricole, comme l’agrandissement des exploitations et la diminution de la main-d’œuvre familiale. Maintenir ces salariés dans les exploitations, et ainsi réduire le turnover, est devenu un défi pour la pérennité des élevages. Notre hypothèse est qu’il est nécessaire de rendre compte du travail et de comprendre le rôle des salariés dans les exploitations d’élevage, ainsi que de comprendre les changements au cours du temps, pour identifier des leviers qui pourraient aider les éleveurs et les salariés à relever ce défi. Ainsi, notre objectif est de proposer un cadre d’analyse qui articule le travail en élevage et le développement de la carrière des salariés afin de rendre compte des évolutions de leur travail, que nous appelons « trajectoire ». Pour cela les concepts proposés en gestion de ressources humaines ont été mobilisés. Ils constituent des contributions pertinentes concernant l’organisation du travail et le développement de la carrière des salariés dans les organisations. Le cadre d’analyse a été construit à partir des concepts d’attribution de tâches, de polyvalence/spécialisation et d’autonomie. Il a été implémenté avec des données empiriques issues d’entretiens individuels auprès de 14 salariés permanents non familiaux et de huit éleveurs (leurs employeurs), dans des exploitations d’élevage bovin laitier en Auvergne. Le cadre d’analyse est composé de 8 variables (19 modalités), 3 types de temporalités des changements et de 12 moteurs de changements liés à l’exploitation d’élevage, au collectif de travail et au salarié. Une représentation graphique du cadre d’analyse est proposée en exposant les articulations entre ses composants. Nos résultats montrent que le cadre d’analyse proposé est pertinent pour analyser le travail des salariés en prenant en compte la dynamique d’évolution temporelle. Cinq grands types de trajectoires d’évolution du travail des salariés ont été identifiés, à partir de la combinaison des 8 variables descriptives de l’évolution des tâches attribuées, de la tendance vers la polyvalence vs. la spécialisation et de l’évolution du niveau d’autonomie. Ces trajectoires identifiées qualifient la place des salariés dans les collectifs de travail. Connaître les trajectoires du travail des salariés permettra aux éleveurs, aux salariés et aux conseillers de réfléchir à la carrière des salariés dans les exploitations, et ainsi aux moyens de les pérenniser. Les perspectives de ce travail sont de discuter ces résultats avec les éleveurs, les salariés et les conseillers, afin d’évaluer leur utilité dans un processus réflexif sur l’organisation du travail des salariés en élevage.

  • Titre traduit

    Identification of pathways of permanent employees in farms : a framework proposition and application to the case of dairy farms in Auvergne-France


  • Résumé

    In France, hiring employees in agriculture has become more common during the last forty years, especially non-familiar permanent employees. The progress of employees is related to strong structural transformations in agriculture, such as the enlargement of farms and the decrease of family workforce. Decreasing employees’ turnover is a challenge for farms’ sustainability. Thereby, our hypothesis is that take into account the role of employees in farm teamwork and understanding changes over time is a fundamental condition to identify ways to support farmers and employees to face this challenge. The aim of this thesis is to build a framework which associates both the approach to the work in livestock farms and the career development of employees to analyze how their works evolve. For this reason, the concept of human resources management has been used, in order to bring valuable contributions concerning work planning and career development inside organisations.The framework was built with the concepts of tasks assignment, versatility, specialization and autonomy. It was implemented with and empirical data from individual interview with 14 non-familiar permanent employees and 8 farmers (their employers), on dairy farms in Auvergne, a center region of France. The framework is composed by 8 variables, 19 categories, 3 rhythm of changes and 12 drivers of changes related to the farm, the farm teamwork and the employee. A conceptual representation of framework was built by linking its content. Results show that our framework is pertinent to analyze the evolutions on employees’ work from a dynamic perspective. Five pathways were identified based on eight variables that describe the evolution of task assignment, the trend toward versatility vs. specialization, and the evolution of autonomy. These pathways qualify the role of employees in farm teamwork. They could be useful for farmers, employees and agricultural advisors to plan employees’ career, thus to keep employees in farms. The longer-term goal is to discuss these results with farmers, employees and agricultural advisors to validate the framework and to assess its usefulness for a reflexive process concerning employees work organization in livestock farms.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : AgroParisTech. Centre de Paris Claude Bernard. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.