Evaluation des politiques publiques internationales : le cas de la coopération maroco-française en matière administrative

par Samir Bouggar

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Jean-Noël Ferrié.

Le président du jury était Muḥammad Ḥarakāt.

Le jury était composé de Najat Zarrouk, Zineb Omary.

Les rapporteurs étaient Stéphane Monney Mouandjo.


  • Résumé

    L’évaluation de la coopération administrative internationale (CAI) objet de notre recherche, a été retenue par le groupe du Comité Interministériel de la Coopération Internationale et du Développement (CICID), lors de la réunion de son Comité des évaluations, qui s’est tenue à Paris le 21 juin 2005. Assurée par la Direction Générale de la Coopération Internationale pour le Développement (DGCID), elle s’inscrit dans le cadre de l'évaluation-pays, ou évaluation stratégique, ayant porté sur les activités de la coopération bilatérale entre le Maroc et la France pour la période (1995-2005).La problématique de recherche se justifie par le constat suivant : Après deux décennies d’évaluation des politiques publiques internationales, , force est de constater que, le bilan actuel des évaluations politiques de coopération internationale apparaît très contrasté. Au moins trois raisons conduisent à établir ce bilan: En premier lieu, l’évaluation demeure encore largement une simple expertise spécialisée. La deuxième raison , l’expertise technique est le qualificatif qui donne droit à mener des évaluations.. Enfin, la troisième raison résulte de l’environnement dans lequel se pratique l’évaluation. La culture d’évaluation ou son institutionnalisation demeure particulièrement pauvre ou n’existe pas encore au Maroc. L'évaluation-pays se démarquera par : L’institution d’un Comité Mixte maroco-français de Pilotage de l’Evaluation (CMPE) ; le souci de renforcer les capacités en évaluation de politiques publiques en faveur des membres du CMPE ; l’ouverture vers la société civile, les collectivités territoriales et autres partenaires du développement local ; le respect des principes et méthodologie de l’évaluation reconnus, et la prise en compte de ceux mis en œuvre par la Commission européenne et l’inscription dans le prolongement des responsabilités du Conseil d’Orientation et de Pilotage du Partenariat (COPP) chargé de suivre les orientations des Rencontres de Haut Niveau (RHN).La question de recherche qui se pose à nous est de voir comment cette évaluation pourrait-elle se faire, indépendamment des positions et des expériences des parties en présence si elle pouvait suggérer voire induire une position de compromis ?Nous avons adopté une démarche de recherche éthnométhodologique fondée sur le Modèle du sociologue Américain Harold Garfinkel (1917-2011), à partir d’une observation de l’intérieur même de l’activité d’évaluation. Cette analyse localisée du politique nous a ainsi permis de travailler sur les faits localement observables, à savoir dans notre cas : la mise en pratique de l’évaluation de la coopération. Il s’est agi de savoir en d’autres termes, comment cette évaluation a été faite ?Nous avons essayé de démontrer que le travail d’évaluation, à l’instar du travail d’expertise auquel du reste il se rattache, voit en effet poser sur lui deux conceptions contraires : l’une en faisant un travail objectif, l’autre un travail de légitimation. D’où il nous apparait que c’est dans l’analyse détaillée de ce qui s’y passe que réside une meilleure compréhension du rôle qui est le sien.En guise de conclusion , l’ objectif principal de la thèse a été de mener une analyse localisée des politiques publiques internationales qui sont fondées sur des faits localement observables à savoir : la mise en pratique de l’évaluation de la coopération maroco-française en matière administrative (1995-2005.Elle se conclue en abordant successivement son bilan, son apport, l’auto-évaluation du travail de recherche réalisé afin d’obtenir les réponses aux questions de recherche et, la vérification de la pertinence ainsi que l’efficacité des moyens utilisés (Outils, démarche et méthodologie) pour répondre à la problématique, déterminer ses limites ainsi que les perspectives et les pistes possibles d’investigation.

  • Titre traduit

    International public policy evaluation : the case study of the administrative coopération between France and Morocco


  • Résumé

    The evaluation of the international administrative cooperation (CAI) which is the subject of our research was selected by the Interministerial Committee of the Group of International Cooperation and Development (CICID), at the meeting of the Evaluation Committee, held in Paris on 21 June 2005. Ensured by the Directorate General of International cooperation for Development (DGCID), it is part of the evaluation-country, or strategic evaluation, which focused on the activities of bilateral cooperation between Morocco and France for the period (1995-2005).The research problematic is justified by the following observation: After two decades the evaluation of international public policy appears very contrasted. At least three reasons lead to establish this contrast. First, the evaluation remains largely a simple specialized expertise. The second reason follows moreover from this situation: The technical expertise is the quality that gives the right to conduct evaluation. Reflection on evaluation methods remains particularly poor in Morocco. The third reason is the result of the environment in which the evaluation practices. The culture of evaluation or its institutionalization does not yet exist in Morocco.The international public policy evaluation will stand out by: The establishment of a Moroccan-French Joint Evaluation Steering Committee (CMPE); the concern for capacity building in evaluation public policies in favor of the members of the CMPE; the opening to civil society, local authorities and other local development partners to participate to the evaluation; the respect of the principles and methodology of the recognized evaluation and considering those implemented by the European Commission; the follow-up of the recommendations of the Orientation of the Partnership Steering Board (COPP) to monitor the orientations of the High Level Meetings (RHN).The research question that faces us is to see how this evaluation could it be? Regardless of the positions and experiences of the parties involved and if it could induce and even suggests a compromise position?We adopted an ethnomethodological research approach based on the sociologist Harold Garfinkel Model (1917-2011), from an observation of the inside of the evaluation activity. This localized analysis of the policy has enabled us to work on locally observable a fact that is in our case: the practice of assessing cooperation. It came to know in other words, how this evaluation was made?We tried to demonstrate that the evaluation process, like expertise to which it relates faces two opposing conceptions: one by doing an objective work, the other by doing legitimating work. Hence it appears that it is in the detailed analysis of what happens there lays a better understanding of the role of the evaluation process.In conclusion, the thesis main objective was to conduct a localized analysis of international public policies evaluation based on facts locally observable. It is concluded by addressing successively its diagnosis, its contribution, the self-assessment of the research work carried out to get the answers to the research questions and checking the relevance and the effectiveness of the means (tools, approach and methodology) to address the problem, identify its limitations and the prospects and possible tracks of investigation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.