Elaboration d'une méthodologie Kansei à travers les interactions physiques et digitales

par Théo Mahut

Thèse de doctorat en Génie industriel

Sous la direction de Carole Bouchard et de Jean-François Omhover.

Soutenue le 13-12-2017

à Paris, ENSAM , dans le cadre de École doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur (Paris) , en partenariat avec Laboratoire Conception de Produits et Innovation (LCPI) (laboratoire) et de Laboratoire Conception de Produits et Innovation (laboratoire) .


  • Résumé

    L’expérience que les utilisateurs vivent est récemment devenu un facteur majeur de différenciation entre les entreprises de produits et de services (comme Toyota Motor Europe), menant à des recherches plus approfondies dans les domaines de l’expérience utilisateur et de l’interaction. Ces recherches prônent une plus grande considération de la perception subjective plutôt que les propriétés objectives des produits.Partant de cette approche de la ‘recherche en design’ à travers la perception subjective, cette étude tente de comprendre et de formaliser l’influence réciproque entre interaction et expérience utilisateur, définissant quels paramètres affectent les réactions subjectives. À partir de ces paramètres, cette recherche a isolée les propriétés physiques et digitales d’un produit dans le but de mettre en avant ces effets sur les réactions affectives et cognitives d’un utilisateur.Grâce à cette approche, cette recherche aboutit à des apports à la fois scientifique et industriel: cette recherche a rendu possible la formalisation de l’interdépendance entre l’expérience utilisateur et les interactions; la mise en place d’une taxonomie des produits interactifs à travers l’approche métaphorique des interaction physique et digitale; et la matérialisation d’une méthodologie et d’outils pour à la fois évaluer et créer des interactions à partir de l’approche expérientielle.

  • Titre traduit

    Elaboration of a Kansei design methodology through physical and digital interactions


  • Résumé

    Users’ experience with products recently became a major differentiation factor for products and services companies (such as Toyota Motor Europe), leading to deeper researches on both user experience and interaction. These researches preach for a deeper consideration of the subjective perception rather than artifacts’ objective properties.From this approach of ‘design research’ through the subjective perception, this study intends to understand and formalize the reciprocal influence between Interaction and user experience, highlighting which parameters are affecting subjective reactions. From these parameters, this research isolated the artifact’s physical and digital properties in order to highlight its effects on user’s affective and cognitive reactions.By doing so, this research resulted in both academic and industrial contributions. In terms of the former, it made possible to formalize the interdependency between User Experience and Interactions, to define a taxonomy of interactive products through the metaphorical approach of physical and digital interactions and to materialize a methodology with tools for both evaluating and designing interactions from the User Experience perspective.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Arts et Métiers ParisTech. Centre d'enseignement et de recherche. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.