La politique tibétaine du gouvernement de la République Populaire de Chine de 1949 à 1951.

par Alex Raymond

Thèse de doctorat en Etudes politiques

Sous la direction de Yves Chevrier.


  • Résumé

    L’objet de ce travail est une réinterprétation de l’histoire des premiers contacts entre le nouveau gouvernement communiste chinois, le gouvernement tibétain et la population tibétaine, ainsi que de l’introduction progressive de l’idéologie léniniste sur le plateau tibétain, en exploitant pour cela des sources principalement officielles, parfois officieuses, publiées en RPC, et pour l’essentiel non encore utilisées à ce jour. Cette étude montre qu’il est souvent impossible de séparer tant la politique du nouveau gouvernement chinois dans le Tibet du Dalaï-lama et dans les autres régions de culture tibétaine, qu’également la réaction des populations locales dans les différents terrains du monde tibétain. Seront entre autre étudiés les motivations derrière la volonté des responsables de la RPC d’occuper le plus rapidement possible le Tibet, les innombrables difficultés liées à cette tentative, le fait qu’il sera matériellement impossible à l’APL, à la veille de la bataille de Chamdo, en octobre 1950, d’avancer plus avant en territoire tibétain, et comment Mao Zedong va réussir à transformer une déconvenue militaire en une victoire politique. Sera également analysé la politique en 1949-1951 du PCC dans les autres régions tibétaines, en quoi cette politique a pu être différente d’une région à l’autre, mais en quoi il pourrait quand même y avoir, dans cette diversité, une vision globale idéologique. Comment la victoire (incomplète) de l’APL à Chamdo aura été obtenue in extremis, l’état major de la 18e armée, comme les dirigeants de la RPC, ayant des doutes réels sur cette victoire jusqu’à la fin. Comment les responsables de la RPC, bien qu’à l’origine en position de faiblesse, vont réussir non seulement à empêcher le Dalaï-lama de partir à l’étranger, mais même à obtenir qu’une délégation soit envoyée à Pékin pour « négocier ». L’utilisation de documents chinois inédits va permettre également d’apporter des éléments nouveaux sur le déroulement des « négociations » aboutissant à l’ « Accord en 17 points ». Le dernier acte, se traduira par l’arrivée, extrêmement difficile, des premiers détachements des forces de l’APL à Lhassa et comment la capitulation du gouvernement tibétain a pu être obtenue.

  • Titre traduit

    The Tibetan policy of the Government of the People's Republic of China from 1949 to 1951.


  • Résumé

    The object of this study is a reinterpretation of the history of the first contacts between the new Chinese Communist government, the Tibetan government and the Tibetan population, as well as the gradual introduction of Leninist ideology on the Tibetan plateau, using for that official or sometimes semi-official sources published in the PRC, most of them not used until now. This study shows that it is often impossible to separate the politics of the new Chinese government in Tibet of the Dalai Lama and the politics of the Chinese government in other regions of Tibetan culture, as well as the reaction of local populations in the different areas of the Tibetan world. This study for example analyses the motivations behind the willingness of the leaders of the PRC to occupy Tibet as quickly as possible, the countless difficulties associated with this attempt, the fact that it will be physically impossible for the PLA, on the eve of the Battle of Chamdo in October 1950, to advance further into Tibetan territory, and how Mao will succeed in transforming a military failure into a political victory. It will also analyze the policy of the CCP in 1949-1951 in the other Tibetan regions, how this policy may have been different from one region to another, but how could there be in this diversity a global ideological vision. How the (incomplete) victory of the PLA in Chamdo was obtained in extremis, the staff of the 18th Army, like the leaders of the PRC, having real doubts about this victory until the end. How the leaders of the PRC, although originally in a weak position, will succeed not only in preventing the Dalai Lama from going abroad, but even obtain that a delegation will be sent to Beijing to " to negotiate ". The use of unpublished Chinese documents will also bring new elements on course of the "negotiations" leading to the "17-point Agreement". The final act will result in the extremely difficult arrival of the first detachments of PLA forces in Lhasa and how the capitulation of the Tibetan government will be obtained.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.