Evaluating the Non-Monetary Impacts of Major Events, Infrastructure, and Institutions

par Christian Krekel

Thèse de doctorat en Economics

Sous la direction de Claudia Senik.

Soutenue le 29-09-2017

à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) .

Le président du jury était Andrew Clark.

Le jury était composé de Katrin Rehdanz, Steve Gibbons.

  • Titre traduit

    Évaluation des Impacts Non-Monétaires des Événements Majeurs, des Infrastructures et des Institutions


  • Résumé

    Dans ma thèse, j'utilise des méthodes récentes de microéconométrie appliquée pour évaluer les impacts des événements majeurs (catastrophe de Fukushima Daiichi, Jeux Olympiques), de l'infrastructure (utilisation des terrains urbains, éoliennes) et des institutions dans les systèmes éducatifs) sur le bien-être individuel, la santé et le comportement. Tout au long de mes articles, j'utilise des données longitudinales sur les ménages, en partie fusionnées avec des données spatiales très détaillées, tout en accordant une attention particulière à l'identification des effets causaux.


  • Résumé

    In my dissertation, I am using recent methods in applied microeconometrics for policy and programme evaluation to evaluate the impacts of major events (the Fukushima Daiichi disaster, the Olympic Games), infrastructure (urban land use, wind turbines), and institutions (instructional time in education systems) on individual well-being, health, and behaviour. Throughout my papers, I am using longitudinal household data, partly merged with highly detailed spatial data, while paying particular attention at identifying causal effects.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.