Le mouvement Gülen entre la Turquie et l’Afrique subsaharienne : expériences croisées d'une institution transnationale

par Gabrielle Angey

Thèse de doctorat en Etudes politiques

Sous la direction de Nathalie Clayer.

Le président du jury était Éric Agrikoliansky.

Le jury était composé de Yannick Fer, Élise Massicard, Johanna Siméant.


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est de montrer comment une communauté musulmane d'origine turque caractérisée par la culture du secret, l’informalité et l'action sociale s’institutionnalise dans la transnationalisation. Par une étude connectant la Turquie, l'Afrique du Sud, le Sénégal et le Kenya, il s'agit de comprendre ce que l’expansion transnationale vers l’Afrique subsaharienne et les interactions qui en émergent révèlent de l’institution tout en la recomposant, dans ses mécanismes organisationnels mais aussi dans sa capacité (ou non) à produire de la croyance et à susciter de l’engagement et des loyautés chez les Turcs comme chez les Africains.


  • Résumé

    The goal of this work is to analyze the ways a Muslim group coming from Turkey, relying upon a culture of secret, informal bonds and social action, institutionnalizes itself through transnational expansion. Through a study connecting Turkey, South Africa, Senegal and Kenya, our aim is to understand how the transnational expansion towards Subsaharan Africa and the encounters it creates between Tuks and Africans both reveals and recomposes the logics of the institution.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.