« Prêts à partir ». Histoires de mobilité transnationale en temps de crise : le cas malien

par Annalisa Maitilasso

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Peraldi et de Bruno Riccio.

Le président du jury était Andrea Rea.

Le jury était composé de Adelina Miranda, Swanie Potot, Jocelyne Streiff-Fénart.


  • Résumé

    Basé sur une enquête ethnographique multi-située, le présent travail de thèse aborde les pratiques circulatoires des migrants de nationalité malienne arrivés en Espagne à partir des années 1990. Les acteurs, les espaces, les stratégies, les conditions matérielles et symboliques de ces mobilités complexes font l’objet de ma recherche. En portant mon regard sur un vaste espace de circulation compris entre le Mali, ses pays limitrophes et plusieurs pays européens, j’ai pourtant identifié un terrain d’observation spécifique afin d'analyser l’inscription territoriale de la mobilité dans un contexte social pouvant être délimité. L’Espagne à l’époque de la crise économique, de la contraction du marché de l’emploi et de la précarisation sociale des populations migrantes correspond à cet espace-temps clé de ma démarche. Dans ce contexte en rapide évolution, on observe aujourd’hui l’essor d’un nouveau cycle de mobilités nationales et transnationales. Confrontés à l’érosion du salariat dans les secteurs qui les employaient autrefois, un nombre croissant de migrants maliens fait de la circulation une ressource capitale, permettant de saisir des opportunités d’affaires et d'embauches au sein d’un périmètre géographique élargi. Les mouvements pendulaires à la quête d’emplois précaires, les voyages dans le cadre d’entreprises d’importation de produits d’occasion, les déplacements saisonniers pour les travaux agricoles constituent autant d’exemples concrets d’une économie de la mobilité qui brouille les repères entre migration de travail et commerce transnational. J’ai prêté une attention particulière à la manière dont les acteurs interprètent leurs pratiques de circulation, ainsi qu'à l’évolution des représentations et des imaginaires mobilisés. Du point de vue des acteurs en mouvement, la mobilité semble souvent participer d’une stratégie de recomposition des parcours migratoires exposés à la précarité ; dans certains cas, elle devient une manière d’aborder graduellement le retour dans le milieu d’origine en échappant aux écueils d’une réinstallation à long terme. En suivant les itinéraires et recueillant les histoires de vie, on découvre la variété, l’effervescence, mais aussi la fragilité des différents équilibres sociaux, familiaux et économiques, bâtis sur la mobilité. Ces équilibres renvoient à l’urgence de reformuler la relation avec les espaces et les sociétés investis selon des configurations souvent inédites et en perpétuelle construction.

  • Titre traduit

    "Ready to depart". Transnational Mobility during the crisis : the malian case study


  • Résumé

    Based on a multi-sited ethnography, this thesis studies the movements of Malian migrants that arrived to Spain since 1990. The people, their strategies, the locations, and the material and symbolic conditions of their complex movements make also part of this research. Looking into the broad space of circulation, from Mali and their neighboring countries, to the European countries, I have identified a terrain for observing the mobility of migrants inside their social context. Spain, during the economic crisis, with the unemployment and social precariousness is the key point, in space and time, of my study.In this context of rapid evolution, we observe today a new cycle of national and transnational mobility. Facing the reduction of the economic sectors that used to provide work in the past, a growing number of Malian migrants make circulation and mobility their key resource, allowing them to engage in business deals and trade in a larger geographical area. The suburban trips looking for short term jobs, the trips to different countries to sell second hand products, or the seasonal trips for working in agriculture, are just few examples of an economy of the mobility, that blurs the limits between migration and international commerce. I made specific attention to the way the migrants understand their circulation practices, and to the evolution of the imaginary of mobility.From the migrant standpoint, mobility seems to make part of a strategy of reconstruction of emigrational paths exposed to precariousness; in some cases, it becomes a way to gradually face the return to their home countries avoiding the pitfalls of a long term stay there. Following these itineraries and gathering their histories we discover the variety and the thrill, but also the fragility of the different social, familiar and economic balances built on mobility. These balances take us to the urgency of reformulating the relationship with the spaces and the societies created around new and unusual situations and in constant evolution.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.