La production scientifique des chercheurs de la faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca : mesures, cartographie et enjeux du libre accès

par Hanae Lrhoul

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Ghislaine Chartron.

Soutenue le 21-12-2017

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Dispositifs d'information et de communication à l'ère numérique (Paris) (laboratoire) et de Dispositifs d'Information et de Communication à l'Ère du Numérique / DICEN IDF (laboratoire) .

Le président du jury était Eric Boutin.

Le jury était composé de Joachim Schöpfel, Ahmed Bachr, Mohamed Barkaoui.

Les rapporteurs étaient Eric Boutin, Chérifa Boukacem-Zeghmouri.


  • Résumé

    Notre travail de thèse vise à établir un diagnostic des potentialités scientifiques marocaines et à concevoir de nouveaux dispositifs pour la mesure, la cartographie et l’open access à la science locale.Pour bâtir des systèmes nationaux de recherche et garantir le développement socioéconomique du Maroc, les décideurs des universités ont besoin d’indicateurs d’analyse et d’évaluation de leur patrimoine scientifique. Les principales sources utilisées pour effectuer cette analyse sont les bases de données internationales « Scopus » et « Web of Science », en dépit de leurs biais d’indexation et de couverture de la science des pays du Sud. Cela induit un questionnement quant au manque hypothétique de la visibilité de la science marocaine. Ce manque de visibilité serait-il dû à la faible présence des revues nationales dans les bases de données internationales ? Ou relèverait-il de la faible qualité des publications marocaines ? La science marocaine est-elle une science à visée locale, abordant des thèmes qui ne figurent pas dans l’agenda de la science universelle ? Les apports de l’open access quant à l’augmentation de la visibilité et de l’impact de la recherche sont-ils méconnus des universitaires marocains ? La réponse à ces questions est accomplie à travers l’étude de cas de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Casablanca (FMPC). Elle s’articule autour de trois objectifs spécifiques : 1/ Recenser la production scientifique ; 2/ cartographier la production scientifique et explorer l’existence d’une relation entre l’indexation des publications dans les bases de données internationales et leur visibilité 3/ évaluer les comportements et les usages de l’open access par les chercheurs.Les principaux résultats de l’analyse et de la cartographie de la production scientifique de la FMPC, attestent que celle-ci jouit d’une grande visibilité à l’échelle internationale. La juxtaposition des publications nationales et internationales permet de confirmer que 70% des publications scientifiques de la FMPC sont intégrées dans les bases de données internationales et que 74.21 % de l’ensemble des articles sont publiés en anglais. Par ailleurs, on ne pourrait exclure 30% des publications nationales de l’évaluation bibliométrique au risque de biaiser les politiques scientifiques du pays.D’autres résultats de la thèse sont constitués par la mise en place du dépôt institutionnel de l’Université et du portail de revues médicales, créés afin d’assurer une large diffusion de la production des chercheurs de la FMPC et d’augmenter sa visibilité et son impact. Néanmoins, les résultats de l’enquête menée auprès des chercheurs ont montré que la principale barrière à l’adoption de l’open access est la méconnaissance des avantages des dispositifs de libre accès à l’IST quant à l’augmentation de leur impact et de leur visibilité. Les résultats de la cartographie de la FMPC et de l’étude des comportements des chercheurs à l’égard de l’open access, nous ont permis de proposer des fondements pour l’édification d’indicateurs adaptés au contexte marocain.

  • Titre traduit

    The research production of the Faculty of Medicine and Pharmacy of Casablanca : measures, mapping and open access issues


  • Résumé

    Our thesis aims to establish a diagnosis of Moroccan scientific potential in the medical area and to conceptualize new devices for measurement, mapping and open access to local science.To build national research systems and ensure Morocco’s socio-economic development, university decision-makers need analytic and evaluation indicators of their scientific heritage. The main sources used to perform this analysis are the international databases "Scopus" and "Web of Science", despite their biased indexing and coverage of southern countries.This impedes the accessibility and visibility of Moroccan science. A few questions then arise: is this lack of visibility due to the low presence of national journals in international databases? Is it due to the quality of Moroccan publications? Is Moroccan science locally focused, addressing themes which are not on the global agenda? Do Moroccan universities lack awareness of the contribution of open access to increasing research visibility and impact? Our case study of the Faculty of Medicine and Pharmacy of Casablanca (FMPC) is based on three specific objectives: 1/ Identifying scientific production; 2/ characterizing scientific production and exploring the existence of a relationship between the indexing of publications in international databases and their visibility and 3/ evaluating the behaviors and uses of open access by researchers.The main results of our thesis are the analysis and characterization of the scientific output of the FMPC, which is highly visible on an international scale: the juxtaposition of national and international publications confirms that 70% of the FMPC’s scientific publications are integrated into international databases and that 74.21% of all articles are published in English. Furthermore, 30% of national publications cannot be excluded from bibliometric evaluation, at the risk of biasing the country's science policies.The establishment of the University’s institutional repository and of the medical journal portal makes it possible to widely disseminate FMPC researcher production and to increase its visibility and impact. Nevertheless, the results of the survey of researchers showed that the main impediment to the adoption of open access is the lack of awareness of the benefits of STIs with regards to increasing their impact and visibility. The results of the FMPC’s science mapping and the study of researcher behavior with regard to open access have allowed us to propose bases for the definition of indicators adapted to the Moroccan context.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.