Discours sur l'écriture comme révélateur de transformations identitaires : cas de rédaction du mémoire en formation d'ingénieurs au Cnam

par Edwige Bombaron

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation. Formation des adultes

Sous la direction de Denis Lemaître et de Françoise Cros.

Soutenue le 21-12-2017

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Centre de recherche sur la formation (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Muriel Grosbois.

Les rapporteurs étaient Françoise Bréant, André Grelon.


  • Résumé

    Cette recherche porte sur les effets de transformation identitaire de techniciens faisant fonction d’ingénieurs et candidats au diplôme d'ingénieur Hors Temps de Travail du Conservatoire national des arts et métiers. Au cours de ce cursus, le sujet est amené à rédiger un écrit dont la forme académique attendue s’associe sur le fond à un projet professionnel. L’analyse des liens pouvant être établis entre cet écrit et la transition professionnelle opérée par le sujet participe à mieux appréhender certains ressorts de la professionnalisation. Cette étude vise à comprendre en quoi le discours tenu, au cours du processus d’écriture, par les rédacteurs du mémoire de fin d’études d’ingénieur, permet de saisir les moments révélateurs de la transition identitaire professionnelle des sujets. La formulation de l’hypothèse a porté sur ces moments révélateurs qui procèdent d’une fertilisation réciproque entre discours tenu sur l’écriture et sur l’écrit lui-même. Le cadre théorique principal mobilisé est celui de la professionnalisation entendue ici comme développement professionnel des sujets à travers l’identité vécue (Wittorski, 2008) et de l’identité énonciative (Guibert, 2007) : un système multidimensionnnel de représentations, celles de l’identité rédactionnelle (image de soi comme écrivant), de l’écrit à produire (images du texte prescrit) et de l’autrui à qui s’adresse le mémoire (images d’autrui pour soi sur soi). Les observations sont réalisées par le biais d’entretiens compréhensifs à dimension phénoménologique (Haas & Masson, 2006 ; Matthey, 2005) du processus rédactionnel. La méthodologie choisie s’appuie sur une approche qualitative et compréhensive principalement basée sur une analyse thématique de contenu (Bardin, 2007) et une analyse de l’énonciation (Charaudeau, 2010 ; Kerbrat-Orecchioni, 2006). Une méthode quantitative, à l’aide du logiciel Iramuteq, permet de compléter l’approche qualitative. Les résultats obtenus permettent d’identifier des moments de tension portant sur des modalités de résolution et des objets singuliers.

  • Titre traduit

    Speech held about writing as revealing of identities processing : case of writing professional master in Cnam engineers training


  • Résumé

    This research focuses on identity transformation effects of technicians acting as engineers and candidates to Cnam’s degree outside study preparation agenda. During this training program, the subject is expected to draft a text into an academic format linked to a professional project. The analysis of the links which can be established between this text and the professional transition operated by the subject contributes to grasp some mechanisms of the professional developement. The aim of the study is to understand the relationships between the speech held by the writers during the writing process and the revealing moments of their professional identity transition. The hypothesis is related to these revealing moments which proceed of a mutual fertilization between verbalizations on the writing process and on the text itself. The main theoretical framework is the professional development of these subjects and how they feel their professional identity (Wittorski, 2008) and the enunciative identity (Guibert, 2007) : a multidimensional system of representations : those of writer identity (self-images as writing), those of the written document to be produced (images of the prescribed text) and those of recipients of the text (images of others for oneself on oneself).The observations are realized by means of comprehensive interviews in a phenomenological dimension (Haas & Masson, 2006 ; Matthey, 2005) about writing process. The chosen methodology leans on a qualitative approach crossing a thematic analysis of contents (Bardin, 2007) and an analysis of the enunciation (Charaudeau, 2010 ; Kerbrat-Orecchioni, 2006). The first approach is completed by a quantitative method with the Iramuteq software. The resulting data allows to identify moments of tension concerning terms of resolution and specific objects.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.