Suivi environnemental des anciennes mines d’uranium : l’usage de la concertation en situation de controverse : deux études de cas : la Commanderie (Vendée/Deux-Sèvres), Pen Ar Ran (Loire-Atlantique)

par Saliha Hadna

Thèse de doctorat en Sociologie, démographie. Histoire des techniques modernes et contemporaines

Sous la direction de Jean-Claude Ruano-Borbalan.

Soutenue le 04-12-2017

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Histoire des technosciences en société (Paris) (laboratoire) et de Histoire des technosciences en société / HT2S (laboratoire) .

Le président du jury était Catherine Fallon.

Le jury était composé de William Dab, Sezin Topçu.

Les rapporteurs étaient Francis Chateauraynaud, Denis Salles.


  • Résumé

    En mobilisant l’analyse de controverses, notre enquête sociologique articule deux études de cas portant sur l’usage de la concertation dans le cadre du suivi environnemental des anciennes mines d’uranium : La Commanderie (Vendée/Deux-Sèvres) et Pen Ar Ran (Loire-Atlantique). Ces deux anciens sites miniers présentent deux configurations locales qui font émerger deux approches différentes de la concertation. Dans une première piste de recherche, on s’intéresse à la configuration des acteurs dans une instance de concertation : le comité de Mallièvre. Le « réseau de contraintes » fait apparaître des dysfonctionnements structurels empêchant au collège des associations de développer un « capital cognitif ». La deuxième piste de recherche interroge l’utilité de la notion de « construction collective » pour mieux saisir les fondements de la concertation. La troisième piste de recherche nous conduit à une forme non-instituée de « construction collective » : à Piriac-sur-Mer, une « communauté de savoirs » émerge suite à la création du collectif Stop Radioactivité. En revanche, la concertation prend place dans l’argumentaire, en tant que revendication d’une « légitimation des savoirs ».

  • Titre traduit

    Environmental monitoring of old uranium mines : the use of consultation in a controversial situation : two case studies : la Commanderie (Vendée/Deux-Sèvres), Pen Ar ran (Loire-Atlantique)


  • Résumé

    Through the analysis of controversies, our sociological research articulates two case studies on the subject of the use of the “concertation” on the basis of the uranium mine monitoring: La Commanderie (Vendée/Deux-Sèvres) and Pen Ar ran (Loire-Atlantique). These two former uranium mines present two different configurations. In a first line of research, we are interested in the configuration of actors in an instance of “concertation”: comité de Mallièvre (La Commanderie). We present the “constraint network” which prevent the environmental associations from fully participating. The second line of research questions the usefulness of the concept of "collective construction" to better understand the foundations of the consultation. The third line of research leads us to observe a form non-established "collective construction": in Piriac-sur-Mer, a "community of knowledge" emerges as a result of the creation of the group of associations “Stop radioactivity”. In contrast, consultation takes place in the arguments, as a demand for "legitimation of knowledge".



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 31-12-2023


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?