Interrelations entre l’activité de travail et l’usage de psychotropes : approches traditionnelles et perspective en clinique du travail

par Gladys Lutz

Thèse de doctorat en Psychologie, psychologie clinique, psychologie sociale. Psychologie

Sous la direction de Dominique Lhuilier.

Soutenue le 24-04-2017

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Centre de recherche sur le travail et le développement (Paris) (laboratoire) et de Centre de recherche sur le travail et le développement / CRTD (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Sarnin.

Le jury était composé de Marie Préau, Michel Hautefeuille.

Les rapporteurs étaient Brigitte Almudever, Gérard Vallery.


  • Résumé

    Être professionnel peut nécessiter de trouver de l’énergie sans limite et de remédier aux manquements de la gestion. Les produits stimulants, calmants, antidépresseurs, etc., peuvent y contribuer. Cette thèse s’intéresse à ces dynamiques complexes. A partir d’une revue de littérature et d’un dispositif de recherche-action clinique, elle contribue à la connaissance des interrelations entre l’activité, la santé et les drogues. Elle montre l’existence d’usages fonctionnels multiples irréductibles à l’idée de maladie ou de dangerosité. Elle observe que la prévention officielle masque le réel et organise l’ignorance sur le rôle de l’organisation du travail dans le recours aux psychotropes. Les chiffres sur les troubles de santé des actifs et sur leurs consommations de psychotropes imposent de renouveler le management du travail et de la prévention. Nous proposons de déplacer la prévention des addictions vers l’analyse du travail et l’étude de l’usage des drogues comme un système d’activités de préservation et de reconnaissance de soi.

  • Titre traduit

    Interrelations between work activity and the use of psychotropics : traditional approaches and a perspective in clinic of work


  • Résumé

    Being a professional may require unlimited energy and to remedy management shortcomings. Stimulants, anxiolytics, antidepressants, etc., can contribute to this. This Phd thesis deals with these complex dynamics. Based on a review of the scientist literature and a clinical research-action, it contributes to the knowledge of the interrelations between activity, health and psychotropic products. The thesis shows the existence of different functional uses irreducible to the idea of disease or dangerousness. It observes that official prevention masks reality and organizes ignorance about the role of work organization in the use of psychotropics. The figures on the health problems of the active population and on their consumption of psychotropic products require the renewal of management and prevention. We propose to shift the prevention of addictions towards labor analysis and psychotropics' use study as a system of preservation and self-recognition activities.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.