Construction et pratique sociale de l'espace fortifié en Velay (XIIIe - XVe siècles).

par Melinda Bizri

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Bruno Phalip.


  • Résumé

    Les espaces fortifiés médiévaux du Velay (diocèse médiéval du Puy-en-Velay), sont analysés dans leur constitution et leur utilisation. L’enquête concerne un corpus de sites castraux, bourgs fortifiés, maisons fortes, prieurés et églises fortifiées de 145 communes situées en majorité dans le département de la Haute-Loire (France- Auvergne). Les changements que ces espaces fortifiés opèrent sur la période XIIIe-XVe s. sont mis en avant : morphologie spatiale et choix d’occupation des espaces, évolution de l’habitat individuel seigneurial et des enceintes en contexte rural et urbain. L’ensemble est documenté par des textes qui indique la nature des relations entre les différents groupes sociaux, acteurs de la construction du territoire fortifié : relations entre les seigneurs et l’évêque du Puy ou le roi, relations entre les seigneurs et les communautés urbaines ou rurales, émergence de nouveaux groupes sociaux (la petite noblesse). L’accent est mis sur l’articulation de ces espaces et le rapport social et symbolique que chacun des groupes sociaux entretient avec la fortification. Les intentions de dominations et les résistances de chacun des groupes sociaux sont ainsi mis en évidence par l’analyse du parcellaire, des édifices et de la forme de la fortification.

  • Titre traduit

    Construction and occupation of fortified areas in Velay (diocese of Puy-en-Velay), 13th-15th centuries.


  • Résumé

    The fortified medieval areas of the Velay (medieval diocese of Puy-en-Velay) are analysed in their constitution and their use. The survey concerns a corpus of castle sites, fortified towns, fortified houses, priories and fortified churches in 145 communes, mostly in the department of Haute-Loire (France-Auvergne). The changes that these fortified spaces operate during the 13th-15th centuries are highlighted: spatial morphology and choices of occupancy of these areas, evolution of individual seigneurial habitats and enclosures in rural and urban context. The nature of the relations between the different social groups building this fortified territory is mainly documented by texts : relationships between the lords and the bishop of Le Puy or the king, relationships between the lords and the urban or rural communities, emergence of new social groups (the small gentry). The purpose focuses on the articulation of these areas and the social and symbolic relationships that each of the social groups has with fortifications. Thus, the intentions of domination and the resistance of each of the medieval social groups are revealed by analysing the plots, the buildings and the form of the fortification


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?