Stases et statues : l’art de l’immobile dans le théâtre élisabéthain et jacobéen

par Olivia Coulomb

Thèse de doctorat en Langues et littératures étrangères

Sous la direction de Sophie Chiari-Lasserre.


  • Résumé

    L’art de la statuaire à l’époque élisabéthaine et jacobéenne a subi les contrecoups de plusieurs siècles d’instabilité politique et religieuse. Cependant, l’Angleterre de la fin du XVIe et du début du XVIIe siècle a fait montre d’un intérêt – pour ne pas dire d’un engouement – tout particulier envers des artistes italiens et flamands célèbres pour leur approche tant artistique que théorique de la sculpture. Si maintes études ont déjà été réalisées sur la peinture et la place problématique des images dans l’Angleterre de la Réforme, peu d’études, en revanche, ont été consacrées aux images en trois dimensions et à leur impact sur le public.Mon travail de thèse s’efforce donc d’analyser le contexte politique, religieux et culturel dans lesquels s’inscrivaient les statues à l’époque, d’une part, et de définir précisément la manière dont elles apparaissaient sur la scène élisabéthaine et jacobéenne, de l’autre.Dans un premier temps, j’ai souhaité inventorier les événements historiques et les textes dans lesquels les statues ont eu une place prépondérante, sans négliger l’aspect juridique relatif à la production des images. J’ai ensuite analysé sous un angle plus littéraire des pièces majeures tirées du corpus shakespearien telles que Roméo et Juliette, Jules César, Antoine et Cléopâtre et Le conte d’hiver. En dernier lieu, j’ai cherché à mettre en lumière l’art de la stase et de la statuaire dans le théâtre jacobéen en prenant pour objets d’étude les moments d’immobilité et de pétrification des personnages dans Bussy d’Amboise de George Chapman, La duchesse d’Amalfi de John Webster, et Une partie d’échecs de Thomas Middleton.Le double objectif de cette thèse est, in fine, de comparer l’impact de la statue et de ses représentations sur scène sur deux publics de la première modernité, l’un élisabéthain, l’autre jacobéen, et de prouver la réelle importance de la statuaire au sein même de l’univers théâtral de Shakespeare et de ses contemporains.

  • Titre traduit

    Stases and statues : The art of the immobile in the Elizabethan and Jacobean drama


  • Résumé

    The art of statuary in the Elizabethan and Jacobean era has suffered from the repercussions of several centuries of political and religious instability. However, early modern England proved particularly interested in, if not totally fascinated by, Italian and Flemish artists famous for their artistic and theoretical approach to sculpture. Although many studies have already been made on painting and the problematic place of images in Reformation England, only a few books have focused on three-dimensional images and on their reception.My dissertation therefore seeks to analyze the political, religious and cultural context in which the statues were inscribed at the time, on the one hand, and to precisely reassess the ways in which they appeared on the Elizabethan and Jacobean stage, on the other hand.First, I pay attention to the historical events and texts in which statues have had a prominent place, taking into account the legal aspect related to the production of early modern images. This leads me to study from a more literary perspective major plays from the Shakespearean corpus such as Romeo and Juliet, Julius Caesar, Antony and Cleopatra and The Winter's Tale. Finally, I seek to highlight the art of stasis and statuary in the Jacobean drama by focusing on the moments of immobility and petrification of the characters in George Chapman’s Bussy d’Ambois, John Webster’s The Duchess of Malfi, and Thomas Middleton’s A Game at Chess.The double objective of this thesis is, in fine, to compare the impact of the statue and its representations on stage on two different types of audience both belonging to the early modern era (one Elizabethan, the other Jacobean), and to prove the importance of the statuary within the dramatic universe of Shakespeare and his contemporaries.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.