Témoignages littéraires sur l'intégration des femmes de religion musulmane dans la société allemande

par Ganda Lingani

Thèse de doctorat en Allemand

Sous la direction de Jean-Claude Gardes.

Soutenue le 01-12-2017

à Brest , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) , en partenariat avec Héritages & constructions dans le texte et l’image (laboratoire) .

Le président du jury était Serge Glitho.

Le jury était composé de Jean-Claude Gardes, Serge Glitho, Véronique Liard, Arlette Gautier.

Les rapporteurs étaient Serge Glitho, Véronique Liard.


  • Résumé

    Dans l’optique de combler un déficit en main d’oeuvre, l’Allemagne a signé des accords avec la Turquie en 1961 entraînant l’arrivée de nombreux Turcs sur son territoire. Depuis cette période la question de l’intégration reste au centre des préoccupations de ce pays. Ce processus n’est possible que lorsque la population immigrante surmonte toutes sortes d’obstacles pour embrasser les représentations socioculturelles, économiques, politiques et linguistiques d’une société qui n’est pas la sienne. Ce phénomène « majeur » semble atteindre le stade de réussite lorsque les communautés non autochtones choisissent d’adopter la culture de la société d’accueil. Dans les recherches empiriques sociodémographiques, l’intégration se structure en différentes étapes. C’est un procédé qui englobe l’interculturalité, l’interaction sociale, l’acculturation, le biculturalisme et nécessite la prise en compte de la notion d’identité. Pourquoi parler d’intégration de la femme turque ? Les questions relatives au statut de la femme musulmane provoquent des débats houleux qui ne sont pas négligeables. La femme turque qui migre le plus souvent en Allemagne est originaire des campagnes. Le choc culturel auquel elle est confrontée pose d’emblée le problème de son intégration sociale. L’objectif de cette thèse est de s’intéresser à la vie sociale, politique, économique et religieuse de l’immigrée musulmane en s’appuyant sur la littérature germano-turque. Le but de cette étude est donc d’établir le rapport entre l’essence même de l’immigration et les enjeux de l’intégration dans les oeuvres Ich wollte nur frei sein d’Hülya Kalkan, Einmal Hans mit scharfer Soβe de Hatice Akyün, So wie ich will de Melda Akbas et Das Geheimnis meiner türkischen Groβmutter de Dilek Güngör. L’analyse des textes fait appel à l’esthétique de la réception, théorie qui se fonde d’ailleurs sur la démarche herméneutique. On constate également à la lecture des ouvrages de nombreux phénomènes d’intertextualité dans la mesure où les thèmes sont similaires. Le roman et l’autobiographie sont les moyens d’expression les plus courants qui enveloppent les multiples couleurs de l’intégration. L’acculturation ou la non-adaptation à l’altérité apparaissent comme le point focal de la littérature germano-turque. Les ouvrages qui font l’objet de notre étude sont pris en compte comme des génériques qui viennent mettre en lumière le thème de l’intégration développé par les précurseurs germano-turcs. Frappés tous par la volonté d’oeuvrer positivement, les auteurs germano-turcs ne se lassent pas d’agir par l’écriture ou le verbe.

  • Titre traduit

    The integration of muslim women in Germany : literary Accounts


  • Résumé

    For the purpose of addressing the labour shortage, Germany signed in 1961 agreements with Turkey leading to massive arrivals of Turks on the country. Since this time the integration issue remains at the heart of concerns of this country. This integration process is only possible when immigrant population overcomes all kind of obstacles to embrace social, economic, political and linguistic representations of the receiving society. This major phenomenon seems to be successful when non-native communities choose to adopt the culture of the host country. Within empirical socio-demographic research, Integration is structured into different steps. This process encompasses interculturality, social interaction, acculturation, biculturalism and requires the consideration of the identity. Why talking about integration of Turkish women? Questions related to the status of Muslim women set off heated debate to be considered. The Turkish woman who usually immigrates in Germany comes originally from campaigns. The culture shock she deals with immediately raises the problem of her integration. The expected aim is to take an interest in the social, political, economic and religious life of Muslim immigrant woman by being based on German-Turkish literature. The objective of this study is therefore to establish a relationship between the essence of immigration and integration issues from works Ich wollte nur frei sein by Hülya Kalkan, Einmal Hans mit scharferSoβe by Hatice Akyün, So wie ich will by Melda Akbas and Das Geheimnis meiner türkischen Groβmutter by Dilek Güngör. The analysis of texts requires the aesthetic of reception, theory that is based on the hermeneutical approach. Upon reading works, we also notice many phenomena of intertextuality insofar as themes are similar.Novel and Autobiography are the common means of expression that envelop the multiple colours of integration.Acculturation or the non-adaptation to the alterity appears as the focal point of the German-Turkish literature. The works under our study are taken into account as generic books which highlight the theme of integration developed by the precursors of the German-Turkish literature while making a few modifications. Fortified by the will to positively work on, the German-Turkish authors never get tired of acting through the writing or the language.



Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.