Le rôle explicatif des variables d'attitude et de personnalité dans les intentions de départ : Le cas des managers français.

par Stéphanie Fitton

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Olivier Herrbach.

Soutenue le 12-12-2017

à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale Entreprise, économie, société (Pessac, Gironde) , en partenariat avec Institut de recherche en gestion des organisations. Entreprises familiales et financières (équipe de recherche) et de Institut de Recherche en Gestion des Organisations / IRGO (laboratoire) .

Le président du jury était Bernard Claverie.

Le jury était composé de Bernard Claverie, Nathalie Richebé, Karim Mignonac, Laïla Benraïss.

Les rapporteurs étaient Nathalie Richebé, Karim Mignonac.


  • Résumé

    Les nombreux modèles de turnover que l’on peut trouver dans la littérature en gestion des ressources humaines illustrent l’importance pour les équipes des ressources humaines de prendre en considération ce sujet. L’objectif de cette recherche est d’étudier les facteurs organisationnels et individuels qui influencent l’intention de départ des managers français issus du secteur privé. Il s’agit ainsi d’analyser les effets de variables organisationnelles comme le soutien organisationnel perçu, la satisfaction de carrière, le conflit famille travail, le plafonnement subjectif ainsi que ceux de deux variables de personnalité, le locus de contrôle et les ancres de carrière, sur les intentions de départ.Pour répondre à ces questions de recherche, une enquête par questionnaire a été réalisée en septembre 2015 auprès de managers français issus de différentes entreprises. L’échantillon est composé de 305 répondants.Les résultats montrent le rôle prépondérant du soutien organisationnel perçu dont les effets sur l’intention de départ sont modérés par le locus de contrôle. Ainsi, il s’avère que les managers les plus internes, s’ils se sentent soutenus par leur employeur, sont plus volontiers satisfaits de leur carrière et éprouvent moins que les plus externes de conflits de rôle entre leur vie familiale et leur vie professionnelle ou encore de plafonnement hiérarchique. En revanche, nos résultats ont montré que, s’ils éprouvent, a contrario, une perception négative quant au support de leur employeur, ils développent alors davantage d’intentions de départ que les profils externes.Les variables socio démographiques telles que l’ancienneté entreprise, l’ancienneté dans le poste, l’âge ou la rémunération contribuent à expliquer l’intention de quitter l’entreprise.

  • Titre traduit

    The explanatory role of attitude and personality variables in departure intentions : The case of French managers


  • Résumé

    The many turnover models that can be found in the literature on human resources management illustrate the importance of human resources teams to consider this topic. The objective of this research is to study the organizational and individual factors that influence the intention of French managers to quit from the private sector. This involves analyzing the effects of organizational variables such as perceived organizational support, career satisfaction, work-family conflict, hierarchical plateauing, and two personality variables, locus of control and career anchors on the intentions of departure.To answer these research questions, a questionnaire survey was conducted in September 2015 with French managers from different companies. The sample is composed of 305 respondents.The results show the preponderant role of perceived organizational support, whose effects on intention to quit are moderated by the locus of control. Thus, it appears that the most internal managers, if they feel supported by their employer, are more likely to be satisfied with their careers and have less than the most external role conflicts between their family and professional lives or still have a hierarchical plateauing. On the other hand, our results show that if they have a negative perception of their employer's support, they develop more intentions than external profiles to quit.Socio-demographic variables such as length of service, length of service, age or earnings contribute to explaining the intention to leave the company.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.