Etude des processus d'assignation des jeunes handicapés psychiques dans les ITEP de la Gironde : une contribution à la question de la construction sociale du handicap

par Florence Brumaud

Thèse de doctorat en Sciences de l’éducation

Sous la direction de Alain Marchive.

Le président du jury était Marie-Pierre Chopin.

Le jury était composé de Laurent Lescouarch, Hélène Buisson-Fenet.

Les rapporteurs étaient François Sicot, Laurent Lescouarch.


  • Résumé

    Cette thèse propose d’interroger les formes historiques, sociales et institutionnelles de construction du handicap psychique. En partant du cas des ITEP de Gironde, elle s’interroge plus particulièrement sur les processus d’assignation des jeunes dans ces établissements et sur les arrière-plans (sociaux, familiaux…) qui concourent à leur désignation comme handicapés psychiques (loi de 2005). Mais alors que les regards s’orientent vers les conséquences des handicaps (pour les compenser), notre recherche étudie, a contrario, les racines du handicap psychique comme autant de verdicts cachés qui pèsent sur la potentialité d’être – ou non – orienté en ITEP. La thèse ouvre trois axes de recherche. Le premier, réalise un diagnostic historique. Cinq associations gestionnaires d’ITEP de Gironde sont étudiées, à partir d’entretiens menés avec les directeurs et les pères fondateurs de ces associations. Il s’agit de mettre en relation l’histoire de l’émergence du handicap psychique avec l’histoire du développement successif du tissu associatif girondin. Le deuxième axe consiste en une caractérisation sociale des jeunes d’ITEP à partir d’un recueil de données sociales dans chacun des 20 ITEP de la Gironde (965 jeunes étudiés). L’étude de l’agencement complexe des caractéristiques des jeunes d’ITEP montre qu’être handicapé psychique se pose en terme fort différents selon l’origine sociale des familles et éclaire une première forme d’assignation. Le troisième axe d’analyse s’appuie sur l’observation ethnographique du fonctionnement des Equipes Pluridisciplinaires d’Evaluation (EPE) à la MDPH de la Gironde durant une année. L’examen des procédures d’orientation mises en place, montre que le handicap psychique se construit entre troubles du psychisme et difficultés socio-familiales. La mise en relation de ces trois niveaux d’analyse, permet de mieux comprendre comment se construit le handicap psychique, les masques successifs qui invisibilisent les processus d’assignation et l’idéologie qui les légitime. En plus d’être exilés sur le seuil d’une vie ordinaire, les jeunes handicapés psychiques sont exilés sur le seuil d’un espace potentiel de représentation.

  • Titre traduit

    Study on assignation process of Gironde’s young disabled : a contribution at the social construction handicap question


  • Résumé

    This thesis proposes to investigate the psychological disability construction, based on three axes: historical, social and institutional. Studying ITEP (Pedagogic and Educative Therapeutic Institute) from Gironde, we interrogated the assignation process of the teenagers in these facilities and their backgrounds (social, familial, etc) that leads them to be designed as psychologically disabled people (2005 law). Consequently, when the collective attention is focused on the consequences of being handicapped to compensate, we want to study the origins of psychological disability that conduct them – or not – to be oriented in an ITEP. First, we realized an historical diagnosis. We studied five organisations managing ITEP by interviewing their directors, in order to compare the historical beginning of psychological disabilities and the development of Gironde organisations. The second axe consists of a social characterisation of ITEP teenagers by studying social data in all 20 Gironde ITEP (a pool of 965 teenagers). The study of the complex arrangement of ITEP teenager characteristics show that being psychologically disabled is affected by family social origins, showing a first assignation form. The third analytic axis is an ethnographic observation about how the Multidisciplinary Evaluation Team (EPE) operates in Gironde MDPH during a year. The results of this orientation procedure show how psychological disabilities is built between psychic disorder and social-family difficulties. Linking these three analytic parts allows for a better understanding about how the psychological disability is constructed, all invisible steps of the assignation processes and what legitimates them. In addition to having difficulties living an ordinary life, all conditions are combined to prevent these psychologically disabled teenagers and their families to have a space dedicated to social representation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.