Approche critique du "corps disponible" dans le champ chorégraphique : une contribution à l'étude des modes de structuration du monde de la danse par l'entrée de la diffusion des savoirs

par Lise Saladain

Thèse de doctorat en Sciences de l'education

Sous la direction de Marie-Pierre Chopin.

Le président du jury était Bernard Sarrazy.

Le jury était composé de Joe͏̈lle Vellet.

Les rapporteurs étaient Thérèse Perez-Roux, Cora Cohen-Azria.


  • Résumé

    Un énoncé est de plus en plus présent aujourd’hui dans le discours de la communauté de la danse : celui de « corps disponible ». Dans une perspective transmissive de la fabrication du danseur, sous cette expression transparaît l’idée que le corps performant en danse n’est plus un corps adapté aux réquisits artistiques d’une danse codifiée mais un corps dont l’adaptation résiderait paradoxalement en sa très grande plasticité tant esthétique que physique. Qu’est-ce que cette nouvelle conception du corps de la danse peut-elle entraîner sur la transmission chorégraphique – et au-delà – dans la société néolibérale actuelle ? L’étude porte d’abord sur le contexte d’émergence et d’imposition de l’idée de corps disponible. Cette exploration poussée de la construction du corps de la danse au 20e siècle nous apprend qu’il existe un lien entre la production culturelle corps disponible et une certaine idée de la liberté. Quelle est, alors, la signification effective de cette expression ? Afin de répondre à cette interrogation, le second pan de l’étude consiste en une ethnographie de près de deux années auprès de compagnies en création. L’observation de l’usage du corps qui y est fait, en travail, entre danseurs et chorégraphes, nous renseigne sur ce savoir-pratique corps disponible :il sert aux danseurs et aux chorégraphes pour produire de nouvelles corporéités. Plus précisément, y est examinée la manière dont la disponibilité du corps s’actualise dans le quotidien de la création en danse en mettant à l’épreuve l’hypothèse selon laquelle le corps considéré comme disponible dans le champ professionnel n’est jamais dissocié de la notion bourdieusienne de disposition. Il s’agira ainsi d’examiner comment s’ajustent disponibilités et dispositions pour rendre intelligible ce savoir corps disponible. Le dernier pan de notre étude sera consacré à l’expansion de ce savoir : Comment les danseurs emploient ce savoir corps disponible dans le métier ? Et comment ce savoir diffuse dans d’autres espaces de pratique ?

  • Titre traduit

    Critical approach to the notion of « available body » within the choreographic field : a contribution to the study of methods of structuring the dance world by means of knowledge dissemination


  • Résumé

    Very often nowadays, the dance community addresses the following formulation: «available body». Taking an overall look of the transmission process of the making of a dancer, it is suggested that in dance a well rounded performing body is not a body customized to artistic requirements for a codified dance anymore, but a body whose adaptation would paradoxically lie in both esthetic and physical great plasticity. What can this new dance body concept induce on choreographic transmission – and beyond - on today's neoliberal society? The study first examines the context of the emergence and enforcement of the available body idea. This thorough investigation on the construction of a dance body in the 20th century reveals that there is a connection between the available body cultural production and a certain idea of freedom. What is then the actual meaning of this term? In order to answer this question, the second part of the study involves an almost two year ethnography undertaken with companies creating new work. The observation of the use of the body in work context, between dancers and choreographers, provides information on this knowledge-practice available body: it is used by the dancers and choreographers to develop new corporealities. More specifically, the way the availability of the body is brought up to date in the daily creative work process in dance is examined, testing the hypothesis that the body regarded as available within the professional field is never isolated from the Bourdieusian disposition concept. We will thus discuss how do availabilities and dispositions adjust themselves so that to make intelligible this available body knowledge. The last phase of our study will be devoted to the development of this knowledge: How do dancers use this available body knowledge in the profession? And how does this knowledge disseminate to other areas of practice?


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.