Pelote basque, entre héritages et créations : identités et représentations

par Renée Evelyne Mourguy

Thèse de doctorat en Études basques

Sous la direction de Aurélie Arcocha-Scarcia et de Charles Videgain.

Le président du jury était Martine Berthelot.

Le jury était composé de Aurélie Arcocha-Scarcia, Charles Videgain, Gwendal Denis, Hervé Le Bihan.

Les rapporteurs étaient Gwendal Denis, Hervé Le Bihan.


  • Résumé

    L’étude a pour premier objet de découvrir les caractères communs aux jeux antiques, au jeu de paume et à la pelote basque à partir d’une étude des textes écrits par des contemporains de ces jeux. Puis, l’observation des héritiers de la paume, dans leur histoire et leur actualité, permet des comparaisons pour cerner héritages et créations à l’origine de la pelote. Dresser une carte des identités de la pelote basque, occupe une grande partie de l’ouvrage, à partir de l’analyse des archives des villes du Pays basque et des articles de presse, principalement Le Courrier de Bayonne (1851 - 1899). Des rares premières archives des XVIe et XVIIe siècles et des témoignages contemporains du jeu décrit jusqu’en 1899, on tire les mutations, les règles et les conditions spacio-temporelles ou socio-culturelles de la pratique de la paume/pelote basque, donc son histoire sur cette période. L’étude des lieux de mémoire, tant les aires de jeu que la langue basque, la géographie d’implantation de la pelote en France et dans le monde, ou encore l’installation de la tradition des fêtes basques initiées par Antoine d’Abbadie, rend compte d’autres éléments identitaires et de la complexité toujours plus étendue de “ la ” pelote basque. Enfin les représentations des jeux de balle et de la pelote, dans leurs formes, littéraire, des arts visuels, journalistique, publicitaire, sont questionnées pour mieux cerner, d’une part les symboles à l’œuvre depuis l’antiquité et, d’autre part, le phénomène pelote basque dans sa personnalité et sa modernité. Les premières archives et l’histoire du XIXe siècle montrent une pratique mêlant joueurs des Pays basque de France et péninsulaire mais une évolution différente des aires et des conditions se fera dans les années 1880 et la pelote se différencie durablement. Devenue sport au début du XXe siècle et sport international, la pelote assume des pratiques plurielles, des influences venues des pays d’Amérique et ses nombreux paradoxes.

  • Titre traduit

    Basque pelota, between inheritances and creations : identities and representations


  • Résumé

    The first aim of this thesis is to determine the commonalities between games of Antiquity, real tennis, and Basque pelota, based on a review of documents written by authors coeval to these games. Then, the observation of the descendants of real tennis, in their history and their actuality, allows for comparisons to identify inheritances and creations at the origin of Basque pelota. A large part of the work is devoted to mapping out the identities of Basque pelota, based on the analysis of town records in the Basque Country and press articles, mostly from Le Courrier de Bayonne (1851 - 1899). From the rare first records from the 16th and 17th centuries and testimonies contemporaries of the game described until 1899, we draw the mutations, the rules, and the spatio-temporal or socio-cultural conditions of the practice of real tennis / Basque pelota, thus its history over this period. The study of sites of memory, such as sports fields, Basque language, the geography of establishment of Basque pelota in France and in the world, or even the establishment of the tradition of Basque festival initiated by Antoine d'Abbadie, provides an account of other identity elements and of the ever growing complexity of "the" Basque pelota. Finally, the representations of ball games and pelota, in their literary, visual arts, journalistic, and publicity form, are questioned to better pinpoint, on the one hand, the symbols used since antiquity, and, on the other hand, the phenomenon of Basque pelota in its personality and its modernity. The first records and the history of the 19th century exhibit a practice mixing players from the Basque Countries of France and of Spain but a contrasting evolution of the fields and conditions will emerge in the 1880s, and Basque pelota will lastingly be differentiated. Institutionalised in the early 20th century and made international, Basque pelota adopts plural practices, influences from the Americas, and their many paradoxes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.