Les perceptions de justice et de discrimination des candidats face à des questions inappropriées au recrutement

par Tania Ocana

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Dirk Steiner et de Marilena Bertolino.

Soutenue le 12-12-2017

à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Sociétés, Humanités, Arts et Lettres (Nice ; 2016-....) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) , Laboratoire d'Anthropologie et de Psychologie Cognitives et Sociales-EA 7278 (Nice) (laboratoire) et de Laboratoire d'Anthropologie et de Psychologie Cliniques, Cognitives et Sociales (laboratoire) .

Le président du jury était Georges Schadron.

Le jury était composé de Georges Schadron, Marion Fortin, Franciska Krings, Christine Lagabrielle.

Les rapporteurs étaient Marion Fortin, Franciska Krings.


  • Résumé

    Les réactions des candidats ont longtemps été étudiées sous l’angle des perceptions de justice, mais plusieurs auteurs appellent à s’intéresser aux perceptions de discrimination qui sont formées pendant un processus de recrutement, ainsi qu’aux conséquences spécifiques de ces discriminations. Afin de créer expérimentalement une situation où la discrimination est possible, nous avons étudié l’effet des questions inappropriées ciblant un stigmate sur les perceptions de justice et de discrimination des candidats, ainsi que sur l’image du recruteur et de l’organisation. Dans 4 études, nous avons pu observer que les questions inappropriées vont enfreindre plusieurs règles de justice procédurale et non uniquement la règle de bienséance des questions. Les questions inappropriées ont un effet négatif sur le jugement de compétence et de moralité du recruteur (étude 2) et sur les perceptions de risque de litiges mais pas sur les intentions des candidats de poursuivre le processus, de recommander l’entreprise ou d’y repostuler (étude 3). Nous avons identifié plusieurs facteurs individuels dont la conscience du stigmate et la légitimité perçue du critère de sélection qui sont liés aux perceptions de justice et de discrimination. De plus, les questions inappropriées peuvent être interprétées comme étant posées pour d’autres motifs que celui de discriminer. Ainsi, la tendance des individus à minimiser la discrimination, jusqu’à en légitimer les signes, peut expliquer la persistance des questions inappropriées.

  • Titre traduit

    Candidate perceptions of fairness and discrimination of inappropriate questions during the selection process


  • Résumé

    Applicants’ reaction research has mostly focused on fairness perceptions, but several researchers encourage the study of perceived job discrimination during the selection process, as well as specific consequences of that discrimination. In order to create a situation in which discrimination was possible, we studied the effects of inappropriate job interview questions related to a stigma on fairness and discrimination perceptions as well their impact on the recruiters’ and the organization’s image. In four studies, we observed that inappropriate job interview questions violated several procedural justice rules, and not only the propriety of questions rule. Inappropriate questions negatively affected applicants’ judgements of the recruiter’s competence and morality (study 2), as well as their likelihood of litigating, but not their intention to persist in the hiring process, to reapply, or to recommend the organization (study 3). We identified several factors, such as stigma consciousness and perceived legitimacy of the selection criterion, that are related to discrimination and justice perceptions. Furthermore, inappropriate questions can be interpreted to be asked with intentions other than those of discrimination. Hence the tendency of individuals to minimize and even legitimize indications of discrimination can explain the persistence of inappropriate job interview questions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.