Une herméneutique des textes musicaux du XVIIᶱ et de la première moitié du XVIIIᶱ siècle : approche intersémiotique

par Julia Benhamou

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Geneviève Salvan et de Marco Mangani.

Soutenue le 24-11-2017

à Côte d'Azur en cotutelle avec l'Università degli studi (Ferrare, Italie) , dans le cadre de École doctorale Sociétés, Humanités, Arts et Lettres (Nice ; 2016-....) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) et de Bases, Corpus, Langage. UMR 7320 (Nice ; 2012-) (laboratoire) .

Le président du jury était Anna Jaubert.

Le jury était composé de Anna Jaubert, Marc Bonhomme, Xavier Bisaro, Jean-François Trubert.

Les rapporteurs étaient Marc Bonhomme, Xavier Bisaro.


  • Résumé

    L’objet de notre thèse est de rendre compte de textes musicaux du XVIIe et de la première moitié du XVIIIe siècle à travers une hypothèse de lecture innovante. Au moyen d’une approche intersémiotique du texte musical, approche qui croise la linguistique et la musique, nous montrons qu’il existe une autre lecture possible de ces textes et, par conséquent, qu’il existe une autre manière de les jouer.

  • Titre traduit

    An hermeneutics of musical texts of the 17th and the first half of the 18th century : intersemiotic approach


  • Résumé

    The purpose of this thesis is to describe and analyze musical texts of the 17th and the first half of the 18th century through an innovative reading hypothesis. Using an intersemiotic approach to musical text, an approach that crosses linguistics and music, we show that there is another possible reading of these texts and, consequently, that there is another way of playing them.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.