Le contrôle des transferts de fonds par les émigrés sénégalais : Processus d'individualisation et réaménagement de la solidarité communautaire en situation migratoire

par Abdourahmane Mangane

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jocelyne Streiff-Fénart.

Le président du jury était Mahamet Timera.

Le jury était composé de Mahamet Timera, Jacques Barou, Christophe Daum, Antoine Pécoud.

Les rapporteurs étaient Jacques Barou.


  • Résumé

    Les transferts d’argent des émigrés attirent l’intérêt des organismes internationaux qui les considèrent comme une manne financière à mettre au service du développement des pays d’origine. Ils constituent également un objet d’étude qui occupe une place centrale dans la littérature scientifique notamment dans le domaine de l’économie. Dans cette thèse, les transferts d’argents seront considérés dans une perspective socio-anthropologique, mettant en perspective les remises des émigrés par rapport au processus d’individualisation à l’oeuvre en situation migratoire et dans les sociétés africaines. Les enquêtes par entretien semi-directif réalisées qui viennent en appoint des observations classiques et netnographiques permettent de mettre en évidence le sens que les émigrés accordent à l’aide financière individuelle et collective qu’ils apportent à leurs proches, les différentes stratégies qu’ils mettent en place pour en contrôler l’usage, et les interprétations qu’ils font des normes de redistribution communautaire.

  • Titre traduit

    Control of remittances by Senegalese emigrants : Process of individualisation and reorganization of community solidarity in migratory situation


  • Résumé

    The remittances of migrants attract the interest of international organizations which consider them a financial windfall for the development of countries of origin. They are also an object of study which occupies a central place in the scientific literature, especially in the field of economics. In this thesis, remittances are considered from a socio-anthropological perspective, putting into perspective the remittances of emigrants in relation to the process of individualisation at work in migratory situation and in African societies.Semi-directive interviews carried out in addition to classical and netnographic observations make it possible to highlight the meaning that the emigrants give to the individual and collective financial assistance they provide to their family, the different strategies employed by the emigrants to control the use of remittances, and their own interpretations of the standards of community redistribution.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.