La représentation des genres comiques et tragiques dans les écritures surréalistes entre 1910 et 1940

par Julien Remy

Thèse de doctorat en Langue, Littérature et Civilisation Françaises

Sous la direction de Béatrice Bonhomme.

Soutenue le 11-12-2017

à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Sociétés, humanités, arts et lettres (Nice ; 2016-....) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) , Centre transdisciplinaire d’épistémologie de la littérature et des arts vivants (Nice) (laboratoire) et de Centre transdisciplinaire d’épistémologie de la littérature et des arts vivants (Nice) (laboratoire) .

Le président du jury était Frédérique Malaval.

Le jury était composé de Frédérique Malaval, Marie Joqueviel-Bourjea, Josiane Rieu.

Les rapporteurs étaient Frédérique Malaval, Marie Joqueviel-Bourjea.


  • Résumé

    Les écritures et représentations surréalistes offrent, à partir de 1919, des visions nouvelles de la réalité, tributaires d’un ressenti original. S’éloignant de l’académisme et de l’imitation, celles-ci explorent l’inconscient, ouvert par le champ psychanalytique freudien, afin de tenter de cerner les pensées cachées. Le résultat des expérimentations et des jeux sémantiques des surréalistes laisse ainsi entrevoir des représentations absurdes où objets et définitions ne coïncident plus. C’est à partir de cette dissociation entre l’idée de la chose et de sa représentation que naissent certaines dimensions comiques et tragiques, réelles ou irréelles. Le surréalisme transcende et transgresse alternativement les normes communément admises par la société. Grâce à cette subversion, apparaissent des images novatrices. La poésie surréaliste cherche à dévoiler une réalité intérieure créée par l’imagination et une réalité extérieure formée par la pensée consciente. Un déséquilibre surgit alors et des indices sémiotiques nous laissent découvrir la vraie nature de chaque représentation. Tantôt burlesque, tantôt sublimée, la représentation de la vie et de la mort, prend une signification encore méconnue du grand public. En entrant dans le labyrinthe de l’analyse psychanalytique, les surréalistes ont créé une voie et se sont affranchis des courants artistiques précédents.

  • Titre traduit

    The representation of the comic and tragic dimensions inside the surrealistic writings between 1919 and 1940


  • Résumé

    Starting 1919, the surrealistic writings and representations offer new visions of reality, dependent from an original perception. Moving away from academism and imitation, they explore the unconscious, open by a psychanalytic Freudian field in order to express hidden thoughts of their consciousness. The result of their experimentations and of their semantic games allow leeway for absurd representations where objects and their definitions do not coincide anymore. It is from this dissociation between the idea of the object and its representation that comic and tragic dimensions are born, from the real and the unreal. Surrealism transcends and transgresses alternatively the norms commonly adopted by society. It is from this subversion that new images appear. Surrealistic poetry reveals an interior reality that is created by the imagination and by an exterior reality shaped by unconscious thoughts. Thus an imbalance arises and semiotic hints allow one to discover the real nature of each representation. Sometimes burlesque sometimes sublime, the representation of life and death takes on a significance still unknown by the grand public. By entering the maze of the psychanalytic analysis, the surrealists created a pathway and emancipated themselves from previous artistic movements.

Accéder en ligne

Par respect de la propriété intellectuelle des ayants droit, certains éléments de cette thèse ont été retirés.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.