L'utilisation de la justice organisationnelle dans une démarche de prévention des risques psychosociaux

par Caroline Piasecki

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Dirk Steiner.

Soutenue le 13-09-2017

à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Sociétés, Humanités, Arts et Lettres (Nice) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) , Laboratoire d'Anthropologie et de Psychologie Cognitives et Sociales-EA 7278 (Nice) (laboratoire) et de Laboratoire d'Anthropologie et de Psychologie Cognitive et Sociale (laboratoire) .

Le président du jury était Isabelle Milhabet.

Le jury était composé de Isabelle Milhabet, Pascale Desrumaux-Zagrodnicki, Philippe Sarnin.

Les rapporteurs étaient Pascale Desrumaux-Zagrodnicki, Philippe Sarnin.


  • Résumé

    Dans un contexte d’intensification du travail, sont apparus au-devant de la scène les risques psychosociaux (RPS). Au fil des années, la prévention des RPS et la qualité de vie au travail sont devenus des enjeux de santé publique, et les entreprises privées et publiques s’y intéressent plus que jamais. La littérature nous avait permis d’identifier, au-delà des facteurs de RPS tels que les caractéristiques des postes, la justice organisationnelle comme un prédicteur de santé au travail (Elovainio et al., 2003 ; Robbins et al., 2012). Notre première étude avait pour objectif de mieux comprendre les mécanismes par lesquels les dimensions de justice exercent un effet sur les variables de bien-être et de retrait. Nos résultats ont révélé à ce sujet que les perceptions de justice jouent un rôle médiateur dans la relation entre les caractéristiques des postes et les variables de bien-être telle que la satisfaction, l’attachement, l’épuisement émotionnel et les intentions de retrait, même si la médiation est partielle la plupart du temps. En effet, certaines caractéristiques des postes comme le soutien du supérieur continuent à maintenir un rôle prédictif et direct important, plaçant le supérieur au cœur du dispositif de prévention. Notre seconde étude a porté sur l’introduction des principes de justice au cœur d’une formation aux RPS pour les cadres d’un hôpital. L’évaluation des effets de cette action sur le sentiment de justice des personnels a montré l’utilité de former les supérieurs à la justice. Ainsi, nous avons pu élargir les possibilités d’actions sur le terrain pour prévenir les RPS en rendant incontournables les principes de la justice dans la conception du travail.

  • Titre traduit

    Using organizational justice in an intervention for the prevention of psychosocial risks


  • Résumé

    In the context of intensification of work, psychosocial risks (PSR) have attracted great interest. Over the past few years, PSR prevention and the quality of worklife have become public health issues, and have more than ever drawn both private and public companies' attention. Beyond PSR factors such as job characteristics, the literature helped us identify organizational justice as a predictor of occupational health (Elovainio et al., 2003; Robbins et al., 2012). Our first study’s goal was to gain a better understanding of the mechanisms with which justice dimensions affect well-being and withdrawal variables. Our results revealed that justice perceptions act as a mediator in the relationship between job characteristics and well-being variables such as satisfaction, commitment, burnout (or emotional exhaustion), and withdrawal intentions, even if most of the time the mediation is partial. Indeed, some job characteristics, such as supervisory support maintain an important and direct predictive role, putting management at the center of the prevention system. Our second study focused on the introduction of organizational justice principles at the core of a PSR training course for executive staff in a hospital. Evaluating the effects of this action on the personnel's feelings of justice showed the utility of training the Executive staff in justice principles. Thus, we have been able to extend the scope of PSR prevention in the field by showing the pivotal role the principles of justice play in work design.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.