Prendre place dans la ville : immigré-e-s nord-africain-e-s dans les marchés périphériques de Nice

par Ryzlène Dahhan

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jocelyne Streiff-Fénart.

Soutenue le 10-03-2017

à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Sociétés, Humanités, Arts et Lettres (Nice) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) et de Unité de recherche Migrations et Société. UMR 8245 (Paris 7 et Nice ; 2014-) (laboratoire) .

Le président du jury était Anne Raulin.

Le jury était composé de Anne Raulin, Michel Peraldi, Christian Poiret, Camille Schmoll.

Les rapporteurs étaient Michel Peraldi, Christian Poiret.


  • Résumé

    A la croisée de la sociologie des relations interethniques et des minorités et de la sociologie urbaine, cette thèse étudie dans leurs dimensions sociales et spatiales les recompositions, expansions et contractions des frontières entre groupes placés en situation minoritaire. Elle s’appuie sur les résultats d’une enquête qualitative, ethnographique et comparative menée au sein de trois marchés de la périphérie de Nice où se concentrent des individus minorisés et marginalisés. D’une part, elle analyse les rapports sociaux qui se jouent dans le fonctionnement et l’appropriation de ces espaces urbains marchands par des acteurs en situation minoritaire. Elle montre quels sont les effets concrets de telles appropriations sur le partage de l’espace, leurs relations, mais aussi les liens entre eux et leur environnement. D’autre part, elle décrit les formes d’expression publique des identités telles qu’elles se donnent à voir dans les interactions marchandes et non marchandes en cherchant à comprendre comment ces espaces de commerce orientent la façon dont les relations interethniques s’organisent dans la coprésence. En mettant en évidence l’intersection des différentes formes de domination en actes au sein de ces espaces, la thèse montre ainsi les variations de l’expérience minoritaire.

  • Titre traduit

    Taking place in the city : migrants from North Africa in marketplaces of the suburbs of Nice


  • Résumé

    Combining the sociological study of interethnic relations and minorities and urban sociology, this thesis focuses on the reconfigurations, expansions and contractions of the boundaries between groups placed in a minority situation. This thesis draws on the results of qualitative, ethnographic and comparative investigation carried out in three marketplaces located on the outskirts of Nice where these minority groups and marginalized people are concentrated. First, this thesis studies the social relations at stakes in the functioning and appropriation of these marketplaces by minority groups. It allows to understand how this appropriation appears in the sharing of space, their relation and the links between them and their environment. Secondly, the thesis describes the various forms identities are expressed during market and non-market interactions, trying to understand how these commercial spaces orientate the way interethnic relations are organized in co-presence. By highlighting the intersection of the different forms of domination in action within these spaces, the thesis thus explores the multiplicity of minority experience.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.