La consommation abusive d’alcool chez les jeunes et la prévention des risques mise en place à l’école : Étude auprès de jeunes de 15 à 22 ans au sein du service d’Urgences d’un hôpital

par Lucile Remazeilles

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Catherine Debarbieux Blaya.

Le président du jury était Dominique Berger.

Le jury était composé de Pierre-Olaf Schut, Rania Hanafi.

Les rapporteurs étaient Dominique Bodin.


  • Résumé

    Les jeunes ont leurs propres identités. Sujets de nombreuses études, on avait auparavant tendance à leur prêter des intentions sans les questionner. L’un des objectifs de l’école, lieu privilégié de leur socialisation, consiste à protéger les jeunes dont elle a la charge. Pour cela, elle met en place de la prévention et notamment celle concernant les ivresses, véritable problème de santé publique. La partie principale de notre corpus se compose du relevé des admissions pour ivresse aiguë des jeunes de 15 à 22 ans dans un service d’Urgences d’un Hôpital d’une ville étudiante française, de questionnaires distribués auprès de ces patients et de leurs parents (111 questionnaires à destination des jeunes, 26 pour les parents), ainsi que d’observations participantes et des entretiens (16 entretiens). Cette étude prend en compte les 2008 admissions effectuées durant quatre périodes d’une année de 2009 à 2014. Ce travail vise à comprendre les jeunes, leurs ivresses, leurs attentes et les enjeux de la relation parent/enfant/école. Ces ivresses inquiètent mais ne sont finalement peut-être que fantasmées et peuvent être maitrisées grâce à l’action conjointe des parents et de l’école, avec tous les intervenants dont elle peut disposer.

  • Titre traduit

    Alcohol abuse among young people and the prevention of risks set up at school : Study of young people aged 15 to 22 in the Emergency department of an hospital


  • Résumé

    The young people have their own identities. Subjects of numerous studies, beforehand they were often said to have intentions without being questioned. One of the goals of school, a privileged place for their socialization, is to protect the youths it is responsible for. So, it sets up prevention and more particularly the one concerning drunkenness, a real problem of public health. The main part of our corpus is made of the list of admissions for the heavy drunkenness of the 15 to 22 year-old youth in an Emergency department of a Hospital in a French town, questionnaires distributed to those patients and their parents (111 for the patients, 26 for the parents) as well as participant observations and (16 interviews). This study takes into account the 2008 admissions made during four periods of a year from 2009 to 2014. This work aims at understanding the young people, their drunkenness, their expectations and the challenges of a relationship parent/child/school. Such intoxications are worrying but they may eventually be only fantasized and they could be mastered thanks to the joint action of parents and school, together with its partner external agencies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.