L'accrochage scolaire des jeunes confiés à une famille d'accueil : une réussite atypique au regard des parcours de vie

par Alice Anton Philippon (Anton)

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Catherine Debarbieux Blaya.

Soutenue le 08-03-2017

à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Sociétés, Humanités, Arts et Lettres (Nice) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) , Centre national de la recherche scientifique (France). Unité mixte de recherche (7032) (laboratoire) et de Unite de recherche migrations et sociétés (laboratoire) .


  • Résumé

    Peu de recherches se sont intéressées à la scolarité des enfants confiés à une famille d’accueil. A de rares exceptions près, quand la scolarité est abordée dans les études, elle est analysée sous le versant des difficultés scolaires et de l’échec scolaire mais rarement en termes de réussite. Or, certains enfants confiés à une famille d’accueil s’accrochent à l’école et persévèrent dans leur scolarité jusqu’à l’obtention d’un niveau scolaire équivalent au moins au baccalauréat. Afin de comprendre les raisons de cet accrochage scolaire, nous interrogeons la question de la suppléance familiale en famille d’accueil et comment ce nouvel environnement « offert » à l’enfant redistribue les cartes du déterminisme social. Grâce aux témoignages de quarante personnes (jeunes et familles d’accueil), nous analysons les facteurs de protection qui permettent à ces jeunes de poursuivre leur scolarité malgré la présence de facteurs de risque dans leur parcours de vie. Nous étudions les rapports entre l’enfant confié, sa famille d’accueil et ses éducateurs notamment concernant la façon de gérer la question scolaire. L’accueil familial permet dans certains cas, à certains jeunes, de développer des liens forts avec une figure affective aux yeux de laquelle la scolarité est importante ce qui semble influencer la trajectoire scolaire des jeunes confiés.

  • Titre traduit

    The looked after children school perseverance : an unusual educational success in a life journey


  • Résumé

    Few research works have focussed on the academic achievement of children in foster care families. When the issue is investigated, it is mainly through the analysis of school difficulties and academic underachievement but rarely through academic success although some foster care children manage to do well at school and to carry on studying until they reach the equivalent of at least A-levels. To understand the underlying reasons behind this success, we will explore the question of corporate parenting in foster families, and how this new environment that is “offered” to the child can redistribute the cards of social determinism. Based on the analysis of forty face-to-face interviews with children who were in foster care, we identify some protective factors that will enable them to persevere in school despite adverse life conditions. We study the relationships between foster care children, their foster families, and their social workers, particularly with regards to the way they approach education. The foster care system in some instances allows children to develop strong bonds with an emotional figure, in the eyes of whom education is important, which seems to influence the academic trajectory of children in foster care.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.