Quatre essais sur la rationalité limitée en économie et finance comportementales

par Sébastien Duchêne

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Dominique Torre et de Eric Guerci.

Soutenue le 19-09-2017

à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Droit et sciences politiques, économiques et de gestion (Nice) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) et de Groupe de recherche en droit, économie et gestion (Valbonne, Alpes-Maritimes) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Cette thèse aborde le thème de la rationalité limitée à travers quatre chapitres, associant modèles théoriques, expériences en laboratoire et analyses statistiques et économétriques. Dans les deux premiers chapitres, nous testons la validité de nouveaux modèles en économie qui utilisent le formalisme mathématique de la mécanique quantique pour rendre compte de biais cognitifs. Au sein du chapitre 1, nous considérons des modèles expliquant l'effet d'ordre et en dérivons de nouvelles prédictions expérimentales. Dans le chapitre 2, nous proposons une expérience originale pour tester une large gamme de modèles quantiques qui rendent compte de l'erreur de conjonction. Les deux groupes de modèles échouent à nos tests empiriques. Nous discutons alors de possibles pistes d'améliorations de ces modèles. Le chapitre 3 explore la façon dont les individus traitent des informations économiques successives, complexes et abondantes. Nos résultats expérimentaux montrent l'inaptitude des sujets à combiner de telles informations, ce qui confirme la théorie de la trace floue. Enfin, le chapitre 4 relève de la finance expérimentale. Il étudie comment l'achat sur marge (respectivement la vente à découvert) augmente (diminue) le niveau des prix, la volatilité, l'hétérogénéité des marchés et les anticipations de prix des traders ainsi que la façon dont il modifie les stratégies de trading. Nos résultats mettent en évidence les nettes conséquences de chacune de ces techniques prises séparément, et identifient des phénomènes inattendus lorsqu'elles sont combinées. Nos analyses ouvrent la voie à une meilleure prise en compte de ces interactions déstabilisatrices par les autorités de régulation.

  • Titre traduit

    Four essays on bounded rationality in behavioral economics and finance


  • Résumé

    This thesis studies bounded rationality through four chapters, combining theoretical models, laboratory experiments and statistical and econometric analyzes. In the first two chapters, we test the validity of new models in economics which rely on the mathematical formalism of quantum mechanics to account for cognitive biases. In chapter 1, we consider models explaining the order effect and we derive new experimental predictions. In chapter 2, we propose an original experiment to test a wide range of quantum models that account for the conjunction fallacy. Both groups of models fail in our empirical tests and we then discuss possible ways to improve these models. The third chapter explores how individuals deal with successive, complex and abundant economic information. Our experimental results show the subjects' inability to combine such information, which confirms the fuzzy trace theory. Finally, the fourth chapter deals with experimental finance. It studies how margin buying (respectively short selling) increases (decreases) price levels, volatility, heterogeneity of markets, and traders' price expectations, as well as how it changes trading strategies. Our results highlight the clear consequences of each of these techniques used alone, and point to unexpected phenomena when both are combined. Regulatory authorities could take advantage of our analyzes to reduce the destabilization introduced by these techniques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.