Enseignement / apprentissage de l'arabe destiné aux enfants nés en France : enjeux identitaires, sociolinguistiques et didactiques

par Akima Soltani (Briss)

Thèse de doctorat en Sciences du langage - linguistique generale

Sous la direction de Julien Kilanga et de Wassim al- Chaar.

Soutenue le 28-06-2017

à Angers , dans le cadre de École doctorale Sociétés, Cultures, Echanges (SCE) (Angers) , en partenariat avec Centre Interdisciplinaire de Recherche sur les Patrimoines en Lettres et Langues (Angers) (équipe de recherche) et de Centre Interdisciplinaire de Recherche sur les Patrimoines en Lettres et Langues / CIRPaLL (laboratoire) .

Le président du jury était Abdelhak Jaber.

Les rapporteurs étaient Jonas Makamina Bena, Aïno Niklas-Salminen.


  • Résumé

    L’apprentissage de la langue arabe dans les écoles associatives religieuses musulmanes est devenu depuis quelques années une tradition bien enracinée dans le paysage français. La loi de 1901 a en effet favorisé les lieux de cultes en France, aboutissant à l’émergence de plusieurs structures associatives. Cependant, nous constatons un manque d’encadrement et de méthodologie dans l’enseignement et l’apprentissage de l’arabe au sein de ces associations. La présente thèse propose une étude empirique des réalités d’apprentissage de l’arabe au sein de ces associations religieuses, et vise à remédier aux lacunes rencontrées dans ce contexte. Notre démarche consiste à faire un état des lieux, à travers l’identification des contraintes (diversité du public, langues première des apprenants...) et la détermination des objectifs visés, pour proposer une alternative répondant aux attentes des parents et ainsi permettre aux enfants de diverses origines nés en France d’accéder à la langue arabe par le biais d’une méthode efficace. Cette dernière se propose de combiner plusieurs approches du plurilinguisme, lequel favorise l’usage des langues premières en classe et met à profit les connaissances antérieures des apprenants. Après l’étude et l’analyse des résultats obtenus par les différents acteurs externes (parents, enseignant, etc.) et grâce à notre immersion au sein de l’association “ Comité Social des Parents et Amis d’Apprenants Musulmans à Lyon 5e “, nous avons pu élaborer un manuel didactique “contextualisé“,intitulé : “Je parle français et j’apprends l’arabe“. La mise en place de ce manuel a montré la possibilité, voire la nécessité, d’exploiter la didactique du plurilinguisme, que nous avons pu adapter à ce terrain en s’alignant sur les normes du CECR (Cadre européen commun de référence).

  • Titre traduit

    Teaching / learning Arabic targeting children born in France : The identity, sociolinguistic and didactic issues


  • Résumé

    Learning the Arabic language in Muslim associative schools has for years become a deeply rooted tradition in the French scenery. Indeed, the law of 1901 had favored places of worship in France, leading to the emergence of several associative entities. However, one can note a lack of guidance and methodology in the teaching and learning of Arabic in these associations. The present thesis proposes an empirical study on the realities of learning Arabic within these religious associations and aims at remedying the shortcomings encountered in this context. Our approach consists in examining the situation by identifying the constraints (diversity of the population, Learners' mother tongues ...) and determining the desired objectives, for the purpose of proposing an alternative that meets the expectations of the parents and allowing the children from different origins, who were born in France, to access the Arabic language via an effective method. This latter suggests to combine several approaches to plurilingualism which favor the use of first languages in the classroom and draw on learners' previous knowledge. After studying and analyzing the results obtained from the various external players (parents, teachers, etc.) and through our involvement in the association "Parents’ Social Committee and Friends of Muslim Learners at Lyon5e» We have been able to develop a didactic manual "contextualized" entitled: "I speak French and I learn Arabic". Setting this manual has shown the possibility and even the necessity of using the didactics of plurilingualism, which has been adapted to this field by bringing it into line with the standards of the CEFR (Common European Framework of Reference).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Droit - Economie - Santé.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.