Cluster et co-production d’un haut-lieu touristique par la co-habitation : le cas de la Riviera de Rimini

par Thérèse Racco

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Philippe Violier.

Soutenue le 21-12-2017

à Angers , dans le cadre de École doctorale Sociétés, temps, territoires (Angers) , en partenariat avec Espaces et sociétés (Rennes ; Angers ; Caen ; Le Mans ; Nantes) (laboratoire) et de Espaces et Sociétés / ESO (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Duhamel.

Le jury était composé de Laurent Tissot, Pierre Louart, Dino Gavinelli, Nathalie Carcaud.

Les rapporteurs étaient Olivier Lazzarotti, Jean-Christophe Gay.


  • Résumé

    Les concepts de districts industriels et de clusters sont nés du constat que, dans des régions peu métropolisées, des entreprises opérant dans un même secteur d’activité pouvaient développer des dynamiques de collaboration particulières, dues notamment à leur proximité spatiale.Théorisés pour l’industrie, ces concepts ont été transférés au tourisme, puis repris par les décideurs institutionnels comme modèles de développement touristique local. Les études en tourisme sur le sujet sont assez récentes et nous avons souhaité contribuer à la réflexion. Nous avons tout d’abord réalisé une revue de littérature, pour identifier de quelle manière ces modèles ont été adaptés aux spécificités du tourisme. Étant donné que les touristes sont absents de la plupart des analyses, qui se concentrent sur les acteurs de l’offre, nous avons renversé la clé de lecture,en centrant notre travail sur les touristes, leurs pratiques et leurs relations aux lieux. L’objectif de cette recherche est de comprendre comment, en habitant temporairement les lieux, les touristes deviennent des acteurs, à part entière, du système productif local et comment leurs pratiques influencent la gouvernance et la configuration spatiale du territoire. Un travail de terrain a donc été mené en Italie, à Rimini et sur la Riviera romagnole. Le choix d’une analyse diachronique, nous a amenée à exploiter des archives,travail que nous avons complété par des entretiens réalisés auprès de touristes et de professionnels. Il s’agit en définitive d’une analyse sur le temps long, de comment en habitant des lieux, les touristes participent à la création localisée de dynamiques économiques,sociales et spatiales.

  • Titre traduit

    Cluster and co-production of a top tourist spot through co-habitation : The Rimini Riviera as an example


  • Résumé

    The concepts of industrial districts and clusters stem from the insight that companies operating in the same line of business in non-metropolised regions may develop special collaboration dynamics, due in particular to spatial proximity.Theorised within the field of industry, these concepts have been transferred on tourism and are now being used by institutional decision-makers as development models for local tourism. The studies of their application to tourism are recent and we wanted to provide further insight. We first went through literature to identify how the models have been adapted to match tourism,specifically. We noted that the tourists were absent from most analyses, which concentrated on the suppliers. Wetherefore deliberately took another standpoint and targeted the tourists, their habits and their relation to the location. Our purpose was to understand how tourists,who live but temporarily on the site, become integral lplayers in the local productive system and how their behaviour influences the governance and spatial configuration of the territory. We did extensive fieldwork in Italy, in Rimini and on the Romagna Riviera. We opted for a diachronic analysis and completed our archive findings with interviews, questioning both tourists and professionals. Thus, this study builds on long-time analysis of how, through their stay, tourists contribute to local economic, social and spatial dynamics.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Droit - Economie - Santé.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.