La construction des reseaux d’entreprises, une contribution par les oppositions paradoxales : le cas d'un réseau d'entreprises horticoles de la région Angevine

par Allan Maignant

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Hadj Nekka.

Le président du jury était Boualem Aliouat.

Le jury était composé de Luc Audebrand, Isabelle Leroux-Rigamonti, Damien Rousselière.

Les rapporteurs étaient Christophe Assens.


  • Résumé

    Les réseaux d’entreprises sont des formes organisationnelles conduisant à un certain nombre d’avantages pour les entreprises qui en sont membres. Pour ces dernières, cette forme organisationnelle présente l’intérêt de ne pas supprimer leur autonomie ni leur indépendance, tout en bénéficiant des avantages liés aux rapprochements inter-organisationnels. De par cette particularité, les réseaux comprennent ainsi deux niveaux organisationnels distincts mais indissociables : le niveau organisationnel des entreprises membres et le niveau organisationnel du réseau. Avant de bénéficier des avantages auxquels conduit l’organisation en réseau, il est nécessaire qu’il soit construit par les organisations qui en sont à l’origine. Dans le temps, la construction du réseau conduit à un certain renforcement de son degré de néguentropie, se traduisant par une complexification sur le long-terme. Cette complexification s’opère tout en conservant l’autonomie et l’indépendance des organisations qui en sont membres. Peu de recherches se sont intéressées à cette question de la construction des réseaux. Cette thèse propose d’y répondre un utilisant l’approche par les oppositions paradoxales (approche par les paradoxes et approche par les dialectiques), qui permet de prendre en considération l’indissociabilité du double niveau organisationnel des réseaux. Par le biais d’une étude de cas appliquée à un réseau d’entreprises dans le secteur horticole de la région angevine, nous cherchons à identifier comment les objectifs de chacun des deux niveaux organisationnels contribuent à la construction du réseau en question et au renforcement de son degré de néguentropie.

  • Titre traduit

    The construction of business networks a contribution by a paradoxical oppositions : the case of a network of horticultural companies in the angevine region


  • Résumé

    Business networks are organizational forms that lead to a number of benefits for business members. For the latter, this organizational form has the advantage of not eliminating their autonomy or their independence, while benefiting from the advantages linked to inter-organizational reconciliations. In this way, the networks thus comprise two distinct but inseparable organizational levels : the organizational level of the member companies and the organizational level of the network. Before benefiting from the advantages of networking, it is necessary that it be built by the organizations that are at the origin of it. In time, the construction of the network leads to a certain strengthening of its degree of negentropy, resulting in a long-term complexification. This complexity takes place while preserving the autonomy and independence of the member organizations. Little attention has been paid to this question of network construction. This thesis proposes to answer it using a paradoxical approach (paradoxical approach and dialectical approach), which makes it possible to take into account the indissociability of the dual organizational level of networks. Through a case study applied to a network of companies in the horticultural sector of the Angevin region, we seek to identify how the objectives of each of the two organizational levels contribute to the construction of the network in question and to the reinforcement of its degree of negentropy.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Droit - Economie - Santé.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.