Interculturation des jeunes issus des viols génocidaires perpétrés sur les femmes tutsies en 1994 : approche interculturelle d’une construction identitaire complexe

par Aristide Rutayisire kibaki

Thèse de doctorat en Psychologie Interculturelle, Psychologie Clinique et Psychopathologie

Sous la direction de Patrick Denoux.

Le président du jury était Amal Bernoussi.

Le jury était composé de Patrick Denoux, Abdeslam Dachmi, Roger Sages, Lambros Stavrou, Jean-William Wallet.

Les rapporteurs étaient Abdeslam Dachmi, Roger Sages.


  • Résumé

    Le RWANDA a été la pire scène de génocide des Tutsis. Les femmes ont subi des viols génocidaires et de ces viols, des enfants sont venus au monde, portant le poids de la souffrance maternelle, peut-être aussi l'espoir de leurs familles. Le traumatisme initial depuis leur conception, et sa brutalité dans un environnement culturel indescriptible ont placé ces jeunes dans une situation très difficile, voire impossible, avec une identification problématique caractérisée par la référence à la fois au violeur génocidaire, le père, et à la victime rescapée du génocide, la mère violée. Ils sont la matérialité du crime, un produit de la cruauté indicible. Comment prennent-ils leur interculturalité problématique ? Comment assument-ils leur clivage et leur déchirure ?

  • Titre traduit

    Interculturation of young people from genocidal rape perpetrated against Tutsi women in 1994 : Intercultural approach of complex identity construction


  • Résumé

    RWANDA was the worst scene of Tutsi genocide. Women have been victims of genocidal rape and from those rapes come children, bearing the brunt of maternal suffering, perhaps also the hope of their families. The initial trauma since their conception and their brutality in an indescribable cultural environment have placed these young people in a very difficult situation, even impossible, with a problematic identification characterized by the reference to both the genocidal rapist, the father, and to the survivor of the genocide, the raped mother. These young people are and become the materiality of crime, a product of unspeakable cruelty. How do they take-on their problematic intercultural identity ? How do they assume cleavage and tearing ?


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.