Utilisation du rayonnement X-mou pour l'étude du transport des impuretés dans les plasmas de tokamaks

par Axel Jardin

Thèse de doctorat en Energie, Rayonnement, Plasma

Sous la direction de Didier Moreau.

Le président du jury était Peter Beyer.

Le jury était composé de Martin O' Mullane, Geert Verdoolaege, Clemente Angioni, Didier Mazon, Sehila Gonzalez.

Les rapporteurs étaient Marek Scholz, Robin Barnsley.


  • Résumé

    La consommation mondiale d'énergie a fortement augmenté durant le siècle dernier et va continuer de croître au cours des prochaines décennies. Le développement d'énergies durables et alternatives aux énergies fossiles constitue un enjeu crucial pour les générations futures. Dans ce contexte, la fusion thermonucléaire contrôlée serait un candidat de premier choix pour assurer la transition énergétique. Le tokamak, basé sur la fusion par confinement magnétique, est actuellement la solution la plus en vue pour contrôler la réaction de fusion et utiliser cette énergie à des fins civiles.Dans les plasmas de tokamak, les impuretés lourdes comme le tungstène présent dans les éléments de la paroi face au plasma, peuvent migrer vers le plasma de cœur et fortement dégrader les performances fusion par rayonnement. L’objectif de cette thèse est d’utiliser ce rayonnement dans la gamme des X-mous afin d’en déduire des informations sur le transport du tungstène dans le plasma de cœur. Le but est de contrôler à terme cette concentration en impuretés et d’identifier les actuateurs pouvant agir sur cette distribution.

  • Titre traduit

    Soft X-ray measurements for impurity transport studies in tokamak plasmas


  • Résumé

    Global energy consumption has increased significantly during the last century and will continue to grow in the coming decades. The development of sustainable energies alternative to fossil fuels is a crucial issue for the future generations. In this context, controlled thermonuclear fusion is a good candidate for the energy transition. Magnetic confinement fusion and tokamaks are currently the most promising solution to control the fusion reaction and use it for civil purposes.In tokamak plasmas, heavy impurities such as tungsten sputtered from plasma-facing components can migrate to the core plasma and strongly degrade fusion performance by radiation. The goal of this PhD thesis is to use this radiation in the soft X-ray range in order to obtain valuable information on tungsten transport in the core plasma. The final perspective is to control the impurity concentration and identify actuators that can act on this distribution.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.