Hypnose, attention et imagination

par Alain Parra

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Arnaud Rey.

Le président du jury était Guy Gimenez.

Le jury était composé de Jérôme Sackur.

Les rapporteurs étaient Marie-Claire Gay, Maria Augustinova.


  • Résumé

    Afin de mieux comprendre les phénomènes hypnotiques décrits dans le domaine de la recherche expérimentale, nous avons réalisé un travail de synthèse sur les différents cadres théoriques de l’hypnose. A l’issue de travail de synthèses nous avons pu proposer une redéfinition et une modélisation, le Modèle I3, de ce que l’on appelle « hypnose » en pensant ces situations en termes de mécanismes psychologiques et cognitifs simples. Dans le but de tester notre modélisation, nous avons construit une série d’expérimentations autour de deux phénomènes hypnotiques dits « sensoriels » présents dans les échelles d’hypnotisabilité standards : « le bras lourd » et « l’hallucination du moustique ». Grâce à l’application d’une suggestion « engageant l’intéroception et l’imagination » (EII) issue de notre modélisation, il nous a été possible d’augmenter, largement au-dessus des résultats obtenus dans la littérature, l’hypnotisabilité de sujets non spécifiquement sélectionnés pour leurs habiletés hypnotiques, et cela sans entraînement, ni induction hypnotique préalable. Enfin, dans une dernière expérience, nous avons voulu appliquer notre modélisation à un phénomène hypnotique plus complexe et impliquant un processus automatique non contrôlable : l’annulation de l’effet Stroop. Notre suggestion EII permet de réduire l’effet Stroop sur des sujets non sélectionnés, mais ne semble pas suffisamment efficace pour produire des hallucinations visuelles assez puissantes ou assez prégnantes ayant un effet aussi massif que celui obtenu avec des sujets Hautement Hypnotisables. Les implications de notre travail sont discutées en dernière partie.

  • Titre traduit

    Hypnosis, attention & imagination


  • Résumé

    In order to better understand the hypnotic phenomena described in the field of experimental research, we produced a synthesis on the different theories of hypnosis. This synthesis work allowed us to propose a redefinition and a modeling, the I3 Model, of what we call "hypnosis" by thinking these situations in terms of simple psychological and cognitive mechanisms.To test our modeling, we have built a series of experiments around two "sensory" hypnotic phenomena present in the standard hypnotizability scales: "arm immobilization" and "mosquito hallucination". Thanks to the application of a suggestion "engaging in interoception and imagination" (EII) resulting from our modeling, it has been possible to increase, largely above the results obtained in the literature, the hypnotisability of subjects not specifically selected for their hypnotic skills, without training or prior hypnotic induction.Finally, in a last experiment, we wanted to apply our modeling to a more complex hypnotic phenomenon involving an uncontrollable automatic process: the Stroop effect cancellation. Our EII suggestion makes it possible to reduce the Stroop effect on unselected subjects, but does not seem efficient enough to produce powerful visual hallucinations having such a massive effect as that obtained with High Hypnotisable subjects.The implications of our work are discussed in conclusion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?